VIDÉO - "Neige du siècle" : chaos en Espagne, le roi exprime sa "douleur" et sa "préoccupation"

VIDÉO - "Neige du siècle" : chaos en Espagne, le roi exprime sa "douleur" et sa "préoccupation"

TEMPÊTE FILOMENA - L'Espagne est paralysée par les chutes de neige les plus importantes depuis 50 ans sur le pays. Le pays redoute désormais la vague de froid inédite prévue jusqu'à jeudi. Les écoles resteront fermées lundi et mardi à Madrid où l'on parle déjà de la "neige du siècle".

Des milliers d’automobilistes bloqués, l’aéroport de Madrid fermé et le centre du pays paralysé. Les précipitations neigeuses qui se sont abattues sur l’Espagne depuis vendredi sont les plus importantes depuis 50 ans. Elles ont provoqué la mort de trois personnes, dont deux sans-domicile fixe. Après 36h de chaos, c'est désormais l'arrivée du froid et de la glace qui suscite l'inquiétude et laisse peu d'espoir d'amélioration dans l'immédiat. À Madrid, où l'on parle déjà de la "neige du siècle", les écoles resteront fermées jusqu'à mardi ! 

Des "températures minimales inférieures à -10ºC" sont attendues dans une  grande partie de l'intérieur du pays dans la nuit de dimanche à lundi et  jusqu'à jeudi, selon l'Agence météorologique espagnole (AEMET). "Notre objectif est de profiter de chaque minute avant lundi lorsque se  produira la chute de température" pour déneiger les principaux axes avant que  la neige ne se transforme en glace, a annoncé samedi soir le maire de Madrid,  José Luis Martinez-Almeida, sur la chaine La Sexta. "D'ici à la fin de la semaine, il sera très difficile de se déplacer" dans  la capitale.

Dans la région de Madrid, les bus publics étaient toujours suspendus dimanche. L'aéroport international de Barajas, fermé depuis vendredi soir, le restera au moins jusqu'à dimanche après-midi pour des "raisons de sécurité" toute la journée de samedi.  

Le roi et la reine d'Espagne ont eux fait part de "leur douleur" et de leur "préoccupation", demandant "la plus grande vigilance  face aux risques de la glace et de la neige".

2500 automobilistes secourus

La neige a perturbé la circulation sur 20.000 kilomètres et 650 routes ! Au total, les secours et notamment les chasse-neige de l'armée  ont permis de venir en aide à 2500 automobilistes pris au piège. L'armée a également été appelée en renfort dans la région de Madrid pour déneiger les pistes de l'aéroport et les accès aux hôpitaux très sollicités actuellement en raison de la crise sanitaire. 

Ski et chiens de traineau sur la place centrale de Madrid

A Madrid, "la situation est d'une extrême gravité", a mis en garde  son maire en appelant les habitants à  ne pas sortir de chez eux. La ville, qui n'avait pas été recouverte d'un tel manteau neigeux depuis 1971, a pu voir des skieurs jusque sur sa célèbre place de la Puerta del Sol, ou même un homme tiré par cinq chiens sur un traîneau. Outre Madrid, l'Aragon, la région de Valence et celle de Castilla - La Mancha et la Catalogne ont été les zones les plus touchées par cette tempête. 

Matchs reportés

Le match du championnat de football espagnol de l'Atletico Madrid face à Bilbao a été reporté sine die, l'avion qui transportait les joueurs de l'équipe basque n'ayant pas pu atterrir. Le match de handball Espagne-Croatie prévu samedi à 18h à Madrid a également été annulé.

En vidéo

Tempête Filomena en Espagne : Madrid paralysée par la neige

Ces précipitations apportées par la tempête Filomena concernent également l’extrême sud de la France… mais rien à voir avec le chaos madrilène.  

En vidéo

La neige venue d'Espagne touche les Pyrénées-Orientales

Ainsi, dans les Pyrénées-Orientales, la neige est abondamment tombée dès 300 mètres d'altitude.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel, prévient Boris Johnson

Lire et commenter