Peut-on prévoir la météo de cet été ?

Peut-on prévoir la météo de cet été ?

VACANCES - Avec tous ces confinements, les Français placent leurs espoirs dans les vacances d'été, les espérant comme une parenthèse enchantée. Peut-on d'ores et déjà envisager le temps qu'il fera ? Réponses de notre monsieur météo, Louis Bodin.

Après un mois d'avril sec et un hiver franchement doux, le mois de mai se révèle paradoxalement frais et humide. Ainsi, il est quelque peu compliqué de s'y retrouver en ce moment. Où on est-on de la sècheresse ? Et peut-on se projeter dès maintenant sur nos vacances d'été ? "L'état de nos nappes phréatiques va plutôt bien quand on regarde le bilan", assure Louis Bodin, notre spécialiste météo TF1, dans la vidéo en tête de cet article. "Dans la plupart des régions, on retrouve des nappes de très bon niveau", poursuit-il. "Il y a quelques exceptions du côté de la Bretagne, autour de la vallée de la Saône où il y a un petit déficit. Même chose très localement sur le littoral méditerranéen."

Toute l'info sur

Météo

Aussi, si l'on remonte maintenant en surface, on a une sécheresse tout au long du mois de mars et du mois d'avril. Seulement, poursuit le spécialiste, "il a tellement plu au début du mois de mai qu'on a quasiment rétabli la situation avec même un excédent sur la moitié Est. Et plus on va vers le nord-ouest, et plus on a encore quelques déficits du côté de la Bretagne ou encore sur le littoral de la Manche", indique-t-il.

Quid des températures ?

En revanche, côté température, moins de chance : durant le mois d'avril, "on n'a pas vu ça depuis 20 ans", assure Louis Bodin. "On a eu un gros déficit jusqu'à - 1,5 °C dans la moitié nord, - 0,5 °C dans le sud. Puis, ça continue encore maintenant pour le début du mois de mai. On est même à - 2 °C en dessous des moyennes de saisons", note-t-il.

Lire aussi

Qu'est-ce que ces températures laissent présager pour l'été ? Peut-on se projeter dès à présent ? Les climatologues ont regardé après un printemps particulier, humide et frais, l'évolution du temps. Il en résulte qu'un tiers d'été sera "humide et frais, un tiers d'été avec des valeurs de saison et un tiers avec des étés secs et chauds", précise le spécialiste. "En s'orientant vers la modélisation, les ordinateurs ont encore un petit peu de mal avec ces prévisions météo à long terme. Au terme, la fiabilité ne dépasse pas 50 %." Ainsi, pour le monsieur météo de TF1, il est encore "difficile de conclure sur le temps qu'il fera l'été prochain."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Orages violents : 29 départements en vigilance orange, consultez les prévisions

REVIVEZ - Hongrie-France (1-1) : accrochés à la Puskas Arena, les Bleus sauvent le nul

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Cédric Jubillar incarcéré : "Plus que jamais, je le crois innocent", affirme sa nouvelle compagne

Invasion de souris et d’araignées en Australie : phobiques, ne regardez pas cette vidéo !

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.