Des centaines d'automobilistes coincés en Loire et en Haute-Loire après d'importantes chutes de neige

Météo
DirectLCI
MÉTÉO - Les premières chutes de neige, basse altitude ont touché le pays et bloqué de nombreux axes routiers dans le centre, notamment sur la RN 88. Face à la pagaille, de nombreux automobilistes ont abandonné leur véhicule pour se réfugier dans des villages voisins.

En quelques heures, l'hiver s'est invité sur les routes françaises. De nombreux axes ont été bloqués à cause de la neige à partir de lundi après-midi, dans le centre-est de la France, notamment en Auvergne et dans le Massif central. 950 personnes, bloquées par les routes enneigées en Haute-Loire, ont été accueillies dans la nuit de lundi à mardi dans des hébergements d'urgence, selon la préfecture.


La préfecture de la Loire a annoncé de son côté sur Twitter que 200 personnes avaient été prises en charge dans des centres d'hébergement d'urgence à Firminy, Saint-Etienne ou encore Noirétable.

Le trafic ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne a également été perturbé. Selon Le Progrès, 500 voyageurs se sont retrouvés sans train lundi en fin de soirée, passant la nuit dans des rames de TGV.


La veille, la préfecture de Haute-Loire avait dénombré quelque 800 véhicules bloqués, voire abandonnés, sur les bords des routes du département, rendant difficiles les opérations de déneigement et de secours. Le poids de la neige a également provoqué des chutes d'arbres sur les routes, précise la préfecture dans un communiqué.


La RN 88 entre Firminy (Loire) et Le-Puy-en-Velay (Haute-Loire) reste interdite dans les deux sens.

Les conditions de circulation étaient également "très difficiles" sur l'A89 et l'A72, où les accès aux poids lourds ont été interdits depuis 23H entre Thiers (Puy-de-Dôme) et Tarare Ouest (Rhône), selon Vinci Autoroutes. 


En Haute-Loire, jusqu'à 7.000 foyers ont été privés d'électricité au plus fort des incidents, selon la préfecture. Mardi matin, 4.000 foyers restaient sans électricité, essentiellement dans le secteur d'Yssingeaux. Leur réalimentation était prévue dans la journée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter