VIDÉO - Les images impressionnantes de l'épisode cévenol dans le Sud-Est

VIDÉO - Les images impressionnantes de l'épisode cévenol dans le Sud-Est

INTEMPÉRIES - Les Bouches-du-Rhône sont en alerte rouge pour des pluies et inondations, tandis que cinq départements restent en vigilance orange. De nouvelles intempéries sont attendues cet après-midi, avant une accalmie en toute fin de journée.

Le Sud-Est est touché par un épisode de pluies cévenoles depuis ce dimanche 3 octobre, mais le nombre de départements placés en alerte par Météo France a diminué. Pour l'heure, seules les Bouches-du-Rhône sont en alerte rouge ce lundi 4 octobre pour pluie-inondation, tandis que le Vaucluse, le Var, la Provence, les Alpes-Maritimes et la Haute-Corse restent en vigilance orange pour des inondations également, mais aussi des orages. 

Lire aussi

Après une courte accalmie ce matin, de nouveaux épisodes orageux sont attendus en début d'après-midi sur l'ensemble de ces départements, à commencer par l'ouest de la région PACA, prévoit Météo France. Ces orages devraient s'accompagner de "phénomènes violents" : "des intensités pluvieuses de l'ordre 40 à 60 mm en très peu de temps, de fortes rafales de vent et de la grêle". Sur l'ensemble des départements, 80 à 120 mm d'eau sont encore attendus, avec des pointes à 200-240 mm dans les Bouches-du-Rhône. 

"Cet après-midi, une nouvelle zone orageuse remonte de Méditerranée entre 14 et 15h", ajoute La Chaîne Météo sur son site, qui alerte sur la formation de nouvelles "inondations importantes" en particulier dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var, mais aussi le sud de la Drome et l'ouest des Alpes-de-Haute-Provence, en vigilance jaune. "Entre 16h et 17h, des cellules orageuses touchent également l'est de la Corse avec des intensités parfois comparables puis c'est au tour du département des Alpes-Maritimes d'être touchés", complète le site. 

 Le Préfet de la région PACA invite sur Twitter les habitants à s'éloigner du littoral et des cours d'eau, d'éviter les déplacements, ne pas descendre dans les sous-sols et de composer le 112 en cas d'urgence. 

Marseille et Cassis sous les eaux

Ce matin, certaines zones étaient encore en proie à des inondations spectaculaires. Marseille, particulièrement éprouvée par cet épisode climatique, s'est par exemple réveillée sous les eaux à cause des décrues. "Il est tombé 160 à 180 mm de pluie sur l'agglomération" depuis le début des intempéries, soit "l'équivalent de plusieurs mois de précipitation si l'on se réfère à la normale", observe Météo France. "L'équivalent de deux mois et demi de pluie sur l'est de Marseille", précise Guillaume Woznica, journaliste météo de LCI dans la vidéo en en-tête. 

Le maire de la ville, Benoît Payan, a annoncé sur Twitter ce matin avoir ouvert une cellule de crise pour suivre l'évolution des intempéries et appelle les Marseillais à ne pas sortir de chez eux et aller récupérer leurs enfants à l'école. L'université de la ville a d'ailleurs fermé les portes de son campus pour la journée. Les collèges des Bouches-du-Rhône sont également fermés. 

Dans le Var également, enfants et étudiants sont appelés à rentrer à leur domicile, sur appel de la préfecture, qui encourage dans un communiqué les habitants à "ne pas se déplacer entre 13h et 19h". Selon Météo France Sud Est, il est également tombé 160 mm à Cassis et 83 mm à Aix-en-Provence. Toulon n'a pas non plus été épargné par l'orage, la grêle et les rafales de vent. 

"Des débordements localisés sont actuellement observés sur l'Huveaune et l'Arc" dans les Bouches-du-Rhône et le Var, note Vigicrues. Par ailleurs, l’observatoire français des tornades et orages violents Keraunos estime entre 30 % et 45 % le risque le littoral du Var soit touché par des tornades et des trombes marines (tornades en mer), risque qui devrait subsister "jusqu'en fin de soirée".

Sur le département de la Lozère, "les cumuls ont atteint près de 360 mm sur le secteur de Villefort" hier, indique la préfecture du 48. Le département du Gard a également connu de fortes pluies. Si les inondations ont pris fin, elles ont laissé derrière elles de nombreux lourds dégâts.

Une accalmie ne devrait se profiler que d'ici la fin de journée. "À noter que, comme lors de tout évènement méditerranéen d’automne, il convient de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation, des éléments d’aggravation pouvant survenir rapidement", met en garde Météo France. "Ce soir, l'intensité orageuse reste marquée de la Provence à la Corse, mais les intensités horaires faiblissent peu à peu en deuxième partie de soirée", prévoit quant à elle La Chaîne Météo. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.