Le printemps s’installe et la douceur se généralise : plus de 20°C attendus ces prochains jours

Le printemps s’installe et la douceur se généralise : plus de 20°C attendus ces prochains jours

TEMPÉRATURES - La vague de froid qui a touché le nord du pays la semaine dernière est déjà un lointain souvenir avec l’arrivée d’une masse d’air doux qui va progressivement englober tout le pays. Les 20°C seront ainsi approchés dans les régions septentrionales ce week-end et dépassés dès aujourd’hui dans le sud-ouest.

On pourrait se croire au printemps sur la côte basque avec déjà des pointes à 20°C et pourtant, ce sont bien les vacances d’hiver qui viennent de débuter pour les élèves de la zone A qui ont ainsi rejoint ceux de la zone C. Alors qu’un flux de nord-est apportait il y a quelques jours encore une masse d’air polaire en provenance de Sibérie, le vent a tourné au secteur sud-ouest ces dernières heures, faisait ainsi remonter de l’air beaucoup plus doux venu de Péninsule Ibérique. À partir de ce week-end, le flux s’orientera plein sud, accentuant ainsi la douceur qui, dans le même temps, se généralisera. 

Toute l'info sur

Météo

Des températures dignes d’une mi-avril

Au revoir le froid et la neige, bonjour la douceur et le soleil. Les conditions météo s’améliorent doucement mais surement cette semaine avec un temps lumineux déjà au rendez-vous entre la Nouvelle-Aquitaine et les frontières de l’est. Pour l’instant, deux zones sont encore sous les nuages : le nord-ouest qui essuie les débordements des perturbations pluvieuses britanniques et le pourtour méditerranéen où le vent de sud apporte de l’humidité et donc des entrées maritimes. Le temps s’améliorera dès mercredi dans ces régions avec le retour de belles éclaircies alors que le parapluie sera encore utile en bord de Manche. Jeudi sera la moins belle journée de la semaine, une dernière bande de pluies parvenant à traverser le pays mais dès vendredi, le soleil reprendra rapidement l’avantage et se généralisera pour le week-end.

Ce retour de l’anticyclone va donc s’accompagner d’une remontée spectaculaire des températures. Alors que les gelées étaient encore fortes le week-end dernier avec jusqu’à -17°C sous abri à Mulhouse - la température la plus basse en plaine depuis février 2012, le mercure repasse dans le positif. Mardi matin, il n’y avait plus de gelées en plaine et cet après-midi, les maximales se situeront partout au-dessus des normales de saison. Avec le vent de sud franchissant les Pyrénées, des pointes à 22°C pourront être localement relevées aux heures les plus chaudes entre le Pays Basque et le Béarn. 

Ces températures se maintiendront à ce niveau jusqu’à vendredi avant de faire un bond entre samedi et dimanche. Les maximales afficheront alors un niveau de mi-avril avec pas moins de 15 à 20°C dans les régions de la moitié nord et souvent plus de 20°C dans le sud et le sud-ouest, jusqu’à 23°C voire localement plus au pied des Pyrénées.

Encore plus de douceur la semaine prochaine

Cette vague de douceur pourrait bien devenir remarquable la semaine prochaine pour deux raisons : d’abord pour sa durée puisque selon les derniers scénarios, elle pourrait nous accompagner jusqu’à la fin du mois et aussi pour son intensité. En milieu de semaine prochaine, les thermomètres gagneront probablement encore quelques degrés. La barre des 20°C sera alors franchie au nord tandis que le seuil de chaleur - fixé à 25°C en météo - pourrait être atteint dans le sud-ouest.  

Cette situation n’est pas s’en rappeler la vague de douceur exceptionnelle qui avait concerné il y a deux ans tout le pays au cours de la deuxième quinzaine de février avec à la clé, un grand nombre de records mensuels battus. Certaines villes de la moitié nord avaient alors atteint pour la 1ère fois la barre des 20°C pendant l'hiver tandis que des pointes à 26°C avaient été enregistrées dans le sud-ouest . Ou comment passer de l’hiver à l’été en l'espace de quelques jours… 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter