Météo : après le répit du week-end, nouvel épisode de gel en vue cette semaine

Météo : après le répit du week-end, nouvel épisode de gel en vue cette semaine

FROID - Plusieurs centaines de milliers d'hectares de culture ont été affectés cette semaine par un coup de gel historique par son ampleur en France. Après un léger redoux ce week-end, un nouvel épisode est attendu à partir de lundi. Voici les prévisions.

Un léger redoux avant le retour du gel. Cette première semaine des vacances de printemps sera marquée dès lundi par un nouvel épisode de gel. Du froid qui obligera à ressortir les bonnets et les gants dans une partie du pays, mais surtout du froid symbole de catastrophe agricole pour des milliers d'exploitants déjà éprouvés par l'épisode historique qui a frappé viticulteurs et arboriculteurs en début de semaine.

Ce week-end, les températures varieront de 6°C à 14°C du nord au sud le matin et de 8°C à 21°C dans l'après-midi. Les températures nocturnes, elles, vont baisser. De 5°C à 11°C dans la nuit de vendredi à samedi, elles ont commencé à baisser  dans la nuit de samedi à dimanche. 

Mais c'est à partir de la nuit de dimanche à lundi, jusqu'à mercredi matin, qu'un nouvel épisode de gel s'installera de nouveau sur le pays. De Rennes à Bergerac par exemple, les valeurs attendues seront respectivement de -2°C et -1°C. Cette fois-ci, le Sud-Est devrait être épargné. Il fera jusqu'à 3°C à Avignon. Plus de détails dans la vidéo ci-dessus.

Dix régions sur 13 touchées

En vidéo

Gel : des centaines de milliers d'hectares impactés dans toute la France

Après une vague de chaleur et des températures proches de 25°C et même parfois plus il y a huit jours, les températures ont brutalement chuté sur la France provoquant d'importantes destructions dans les cultures. C'est "un épisode d'une extrême violence qui a causé des dégâts extrêmement significatifs. On estime que plusieurs centaines de milliers d'hectares de  vignes, d'arboriculture, de grandes cultures ont été impactés ces dernières heures", a souligné Julien Denormandie, en visite dans un vignoble de  Parçay-Meslay (Indre-et-Loire), près de Tours. Les dégâts sont toujours en cours d'évaluation, a-t-il précisé, évoquant dix régions sur treize touchées au cours de ce phénomène climatique "incroyablement inédit".

Le ministre a annoncé le déclenchement du dispositif des calamités agricoles. Il a également appelé les assureurs et les  banques à se mobiliser, notamment pour des aménagements de prêts.

Vignes, arbres fruitiers, mais aussi colza ou légumes de plein champ... un  grand nombre de cultures sont potentiellement atteintes sur un large secteur  allant du nord de la France à la vallée du Rhône, en passant par le bordelais. "Dans de nombreuses régions, du nord au sud et de l'est à l'ouest, les  dégâts sont impressionnants chez les viticulteurs et chez les arboriculteurs. La détresse est grande aussi dans le monde des grandes cultures ! Les impacts sur le colza, en pleine floraison, sont dramatiques, comme sur les semis de  betteraves : de très nombreux planteurs vont devoir ressemer plus de la moitié  de leur surface", selon la FNSEA.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.