Jusqu'à 28°C attendus... L'été s'installe mais pour combien de temps ?

Jusqu'à 28°C attendus... L'été s'installe mais pour combien de temps ?

LET THE SUNSHINE - Ces derniers jours du mois de mars sont marqués par l’installation de conditions anticycloniques sur tout le pays, accompagnées d’un flux de sud apportant une douceur remarquable pour la saison. Des records pourraient même être battus localement avec des valeurs situées jusqu’à 12°C au-dessus des normales de saison et parfois dignes du plein été.

Sous l’effet d’un puissant anticyclone recouvrant une grande partie de l’Europe, un temps ensoleillé domine en cette première semaine officielle du printemps. Avec un vent s’orientant au sud, une masse d’air anormalement chaud pour la saison va même s’installer pour ces prochains jours, apportant un air d’été dans de nombreuses régions avec des maximales atteignant alors le seuil de chaleur - fixé à 25°C en météo - et le dépassant même ponctuellement dans le sud-ouest. Des records de chaleur pour un mois de mars pourraient même être ponctuellement battus entre mardi et mercredi avec des températures tout simplement dignes du plein été dans la plupart des régions.

Toute l'info sur

Météo

Mercredi, la journée la plus chaude de la semaine

Avec un ciel totalement dégagé mardi, en exceptant les rares grisailles côtières en Méditerranée, les températures vont rapidement s’envoler. Pour cela, il faudra patienter quelques heures durant la matinée pour que la fraîcheur du réveil s’évacue avec de 2 à 12°C prévus, de la Champagne jusqu’à la côte basque. En cours d’après-midi, les maximales prendront des airs d’été dans le sud-ouest avec un exceptionnel 27°C à Bordeaux, soit une valeur atteinte habituellement en août et à seulement quelques dixièmes de degrés de son record de chaleur mensuel. Plus largement, les températures afficheront plus de 25°C dans tout le quart sud-ouest avec des pointes 28°C dans les Landes. Ailleurs, le mercure atteindra 24°C à Paris, Nantes et Lyon, 23°C à Lille et Strasbourg et de 21 à 24°C en Bretagne. 

Le programme s’annonce tout aussi ensoleillé pour la journée de mercredi qui sera, à l’échelle nationale, la journée la plus chaude de la semaine. Après une matinée encore un peu fraîches, les maximales afficheront souvent autour de 25°C, que ce soit à Paris, Reims, Nevers, Nancy, Strasbourg, Besançon, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Limoges ou Tarbes. Des pointes à 26°C sont à nouveau attendues à Biarritz et jusqu’à 27°C à Bordeaux. À l’inverse, les valeurs ne dépasseront pas 18 au 21°C au meilleur de l’après-midi sur les rivages de la Méditerranée en raison d’une brise marine qui limitera la hausse du mercure, un phénomène classique lorsque le flux est orienté au secteur sud ou sud-est. 

Baisse des températures pour le week-end de Pâques

La situation n’évoluera quasiment pas pour la journée de jeudi avec simplement l’apparition d’un ciel voilé dans le sud-ouest et une baisse de la température d’un ou deux degrés dans les régions de la moitié nord. Pendant ce temps, les valeurs du lever du jour seront, elles, en hausse avec une fraîcheur de moins en moins marquée. L’après-midi, l’ambiance demeurera largement printanière au nord de la Loire et même estivale dans le sud-ouest avec encore des pointes à 27°C. Plus au nord, les maximales afficheront 24°C du val de Loire au bassin parisien et jusqu’aux frontières du nord-est. 

Vendredi, la situation commencera à évoluer puisque notre pays passera sous l’influence de l’anticyclone britannique avec pour conséquence, l’installation d’un flux de nord-est. Si le soleil continuera de dominer, le mercure fléchira en cours de journée avec une moyenne de 17°C au nord et de 21°C au sud. Samedi, les passages nuageux deviendront plus abondants dans le sud et près de la Manche tandis que le mercure poursuivra sa baisse, avec une bise de nord-est de plus en plus sensible 

Lire aussi

Pour dimanche, jour de Pâques, la fraîcheur s’accentuera encore avec même le retour des gelées matinales dans la moitié nord. Plus au sud, le temps sera moins froid mais instable avec des averses au programme. Quant au Lundi de Pâques, la météo s’annonce moins agréable avec des averses et carrément le retour du froid puisque les maximales ne dépasseront plus 6 à 10°C au nord et 11 à 18°C au sud, soit un niveau digne d’une fin d’hiver ! Vous l’avez compris : cette parenthèse estivale sera donc éphémère.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter