Neige et verglas : ce qu'il faut faire et ne pas faire au volant

Neige et verglas : ce qu'il faut faire et ne pas faire au volant

CONSEILS - Une vague de froid et une perturbation neigeuse se sont emparées d'une partie du pays, rendant la circulation difficile sur les routes. Comment rouler en toute sécurité dans ces conditions ?

4% des accidents de la route ont lieu par temps de neige, selon l'Observatoire national interministériel à la sécurité routière. Alors qu'une vague de froid s'est installée en France cette semaine, apportant son lot de neige et de verglas, LCI vous livre quelques recommandations pour conduire en toute sécurité. Des conseils que nous glissent des montagnards habitués à rouler dans des conditions extrêmes, interviewés par TF1 dans le reportage ci-dessus, et Gérôme Letoffet, responsable pédagogique chez Centaure France, l'un des leaders de la formation de sécurité routière, que nous avions interrogé en 2019. 

Dégivrer le véhicule en insistant sur le toit

L'idéal par temps neigeux ou verglacé est évidemment d'avoir une voiture équipée en pneus hiver. Avant de grimper dans son véhicule, il s'agit tout d'abord de vérifier la gomme usée des pneus neige, et de les changer si nécessaire. C'est une "condition sine qua non de sécurité", alerte Gérôme Letoffet. "Et quand on parle de pneus, c'est quatre, pas deux, parce que deux, bien souvent on les met à l'avant alors que les voitures partent de l'arrière", avertit Laurent David, agent chargé de l’entretien des routes en Savoie, face aux caméras de TF1. Les chaînes sont également une bonne option, mais "il faut s'entraîner à bien les mettre avant de partir". 

L'autre réflexe à adopter avant de se lancer sur des routes gelées : mettre dans le coffre de sa voiture de quoi boire et manger ainsi qu'une poignée de vêtements chauds. "On a vu des gens être bloqués toute une nuit sur l'autoroute, mieux vaut donc être équipé", prévient le responsable de Centaure France. 

Puis, lorsque le départ est imminent, "vous devez tout dégivrer", poursuit-il. "Il vous faut retirer toute la neige de votre voiture pour avoir une meilleure visibilité, en insistant bien sur le toit". Un geste à ne pas négliger, car "quand les températures remontent un peu, la neige peut retomber sur votre pare-brise, ce qui peut-être très dangereux."

Une conduite souple, lente et précise

Une fois à bord, l'anticipation est la clé pour rester maître de sa vitesse. "Lisez bien les panneaux et adoptez une conduite souple", continue Gérôme Letoffet. En clair, des mouvements lents et précis aux commandes sont recommandés. "Vous pouvez accélérer en ligne droite (mais surtout pas dans un virage, un croisement ou intersection) de façon modérée et en toute sécurité". 

En roulant, il faut veiller à "regarder le plus loin possible" et, dans l'idéal, "toujours rester en deuxième, parce qu'en première ça se met vite à patiner", ajoute auprès TF1 Lionel Carroz, fromager ambulant qui travaille sur les routes en toutes circonstances. Cette méthode est efficace pour éviter les freinages intempestifs. "Freiner si on a l'impression qu'on perd le contrôle, c'est pire, ça fait faire des queues de poisson. Même si c'est le premier réflexe, il ne faut surtout pas faire ça", affirme une automobiliste elle aussi interrogée par TF1.

Et si freiner s'avère incontournable, le conducteur doit adapter ses distances de freinage qui s'allongent sur la neige. "Il faut savoir que sur neige, votre distance de freinage doit être plus grande que sur un revêtement sec", confirme Gérôme Letoffet. L'adhérence à la route est dix fois moins importante qu'en temps normal. De là à utiliser l'ABS ? Non, "l'ABS ne fait pas tout", tranche-t-il. "Le freinage idéal doit se faire sans son assistance."

Lire aussi

Mais globalement, en temps de neige, "les conducteurs sont plus prudents", termine Gérôme Letoffet. Donc, "même quand il y a des accidents, on constate plus de petits dégâts matériels que de véritables pertes humaines". De plus, "les entreprises mettent de plus en plus à disposition de leurs salariés des voitures équipées." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter