VIDÉO - Mont-de-Marsan, Tartas : dans les Landes, les images d'une crue jamais vue depuis 40 ans

Inondations historiques dans les Landes : les images à Tartas et Mont-de-Marsan

INTEMPÉRIES - Dans le département des Landes (Nouvelle-Aquitaine), des crues "très importantes" ont eu lieu, ce vendredi 1er janvier. À Mont-de Marsan, l'eau a atteint un niveau record depuis 40 ans.

Le département des Landes a commencé l'année les pieds dans l'eau. Des crues "très importantes" sont en cours sur l'Adour et la Midouze.  À Mont-de-Marsan, l'eau n'avait pas atteint un tel niveau depuis 1981. Ce week-end, le retour à un temps sec va permettre une amélioration de la situation. Si la décrue a commencé, elle devraitcependant prendre du temps.

Le département a été placé en vigilance orange inondations par Météo France au moins jusqu'à samedi matin. Le Gers et le Tarn-et-Garonne, quant à eux, sont repassés en vigilance jaune. Au total, une cinquantaine de routes sont toujours fermées à la circulation vendredi soir et une soixantaine sous surveillance, selon le service gestion exploitation des routes. 

Toute l'info sur

Météo

Comment expliquer ces montées d'eau record  ? Ces crues sont dues à "une accumulation de fortes précipitations (correspondant au passage de la tempête Bella) qui, conjuguées à des sols saturés d'eau du fait de la pluviosité des semaines précédentes, entraînent des débordements importants des cours d’eau, notamment de la Midouze et de l’Adour qui ont atteint par certains endroits des niveaux historiques", a expliqué la préfecture dans un communiqué. Au mois de décembre, plus de  400 millimètres de pluie étaient tombées sur les Landes.

La commune de Tartas coupée en deux

Et ces intempéries ont bouleversé le paysage landais. À Mont-de-Marsan, surnommée la ville aux trois rivières, la Midouze avait atteint un pic à 7,45 m. Un pont important du centre-ville - dont les arches ont été submergés - a dû être fermé à la circulation. 

À quelques kilomètres, en aval, c'est la commune de Tartas qui a été coupée en deux. Située entre Mont-de-Marsan et Dax, la mairie de la commune s'est retrouvée "entourée d'eau", raconte Pascal Lafourcade, élu à la sécurité sur RTL. Dans ce village, c'est la partie basse de la zone artisanale du Tucat qui a été inondée.  Vendredi matin, le maire, Jean-François Broquères, avait rendu visite aux habitants afin d'aider à porter secours aux sinistrés. Cette crue majeure a effacé celles de 1952 et de 2014.

Lire aussi

Vendredi soir, les pompiers du département avaient effectué au moins 370 interventions liées aux inondations depuis le début dimanche du phénomène de montée des eaux, principalement des épuisements d'eau et des assèchements de caves et peu d'évacuations (une trentaine de personnes). Un centre opérationnel départemental permettant la coordination des services de l'État, de sécurité intérieure et de secours et de la direction des routes du conseil départemental avait été activé mercredi par la préfecture. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

6 doses au lieu de 5 : la baisse des livraisons de Pfizer est-elle liée à une nouvelle stratégie de vaccination ?

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Lire et commenter