VIDÉO - D'Arles à Laval, les images des violentes intempéries cette nuit

Météo

ORAGES - Mobilier qui s’envole, frappant les fenêtres qui se brisent, arbres déracinés, trombes d’eau… D’Arles à Laval, de fortes intempéries ont frappé la France dans la nuit de lundi à mardi.

"On avait l’impression d’être au cœur d’un petit cyclone." C’est en ces termes qu’un habitant de Laval décrit sa soirée du lundi 14 octobre, lorsque de violentes rafales accompagnées de pluies torrentielles se sont abattues sur l’ouest du pays. C’est ensuite le sud de la France, notamment Arles, qui a été frappé par les intempéries dans la nuit. 

Lire aussi

Des toitures arrachées et des fenêtres brisées

Des vents à 113 km/h ont été mesurés en Mayenne. Résultat, les arbres sont arrachés du sol et les habitants barricadés chez eux. Les images sont impressionnantes. Une rue du centre-ville de Laval s’est ainsi transformée en puissant cours d'eau. "Il y a eu trente à quarante centimètres sur le parvis en l’espace de quelques minutes", témoigne un restaurateur à notre micro. 

Au petit matin, c’est au tour d’Arles d’être frappée par ce qui est décrit sur place comme une "mini-tornade". Tuiles envolées, vitres brisées. Les habitants du quartier de Pont-de-Crau témoignent d’un phénomène très soudain et localisé d’une rare violence. Des objets se sont envolés et ont percuté maisons et véhicules pendant une dizaine de secondes.

 "J’ai cru que c’était la foudre", raconte une habitante. Une fois sortie du lit à cause du bruit, Magali a cru voir "l’apocalypse". "Il n’y plus rien, plus de clôture, plus de toiture, les arbres sont tous couchés." Au final, une soixantaine de personnes ont dû être évacuées, trois blessés légers sont  à déplorer et 150 habitations touchées : de violents orages ont frappé Arles à l'aube mardi matin.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter