Paris : un automobiliste tué par la chute d'un arbre après de violentes rafales de vent

Paris : un automobiliste tué par la chute d'un arbre après de violentes rafales de vent

ACCIDENT - Les vents violents qui ont balayé la capitale et ses alentours jeudi 27 février ont fait un mort à Paris et plusieurs blessés à Montrouge.

Des scènes inédites depuis la tempête Xynthia, il y a quasiment 10 ans jour pour jour. Des vents violents se sont abattus, jeudi 27 février, entre les régions centrales et le Grand Est. A 13h, les plus fortes rafales ont touché Paris et l'Île de France. Météo France a enregistré des vents allant jusqu'à 117 km/h dans le parc Montsouris, situé dans le XIVe arrondissement de la capitale. En haut de la Tour Eiffel, un pic à 127 km/h a même été enregistré.

Lire aussi

Un automobiliste décédé

Des vents qui ne sont pas sans conséquence. Un arbre est en effet tombé sur un véhicule au niveau du Quai Branly, dans le VIIe arrondissement de Paris. L'automobiliste à bord de la voiture est décédé. "L'homme était en arrêt cardio-respiratoire. Après son extraction par les pompiers, il a été déclaré mort par le Samu", ont précisé les pompiers de Paris, intervenus sur les lieux vers 14h. 

Suite à l'accident, la circulation a été totalement coupée sur cette portion du quai. L'entrée principale du musée du Quai Branly, dédié aux arts et civilisations d'Afrique, ainsi que son jardin étaient également fermés, a précisé l'institution à l'AFP.

Un balcon s'est par ailleurs effondré à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, faisant au moins quatre blessés, dont un grave. De nombreuses autres interventions ont mobilisé les secours, notamment pour des chutes d'arbres ou de cheminées. Les pompiers de Paris recevaient en début d'après-midi de très nombreux appels concernant la tempête. Sur Twitter, ils ont demandaient à ce qu'on ne les sollicitent "qu'en cas d'urgence".

Parcs, cimetières et lignes de RER fermés

Conséquence de la présence d'arbres sur les voies, le trafic des Transilien sur les lignes H, K, P et des RER sur la ligne D a été perturbé ou interrompu. Le parc des Buttes-Chaumont a fermé ses portes pour la journée à cause des rafales. La mairie de Paris a également annoncé sur Twitter la fermeture de tous les espaces verts et des cimetières dès 14h.

Sur les réseaux sociaux, les internautes partagent des vidéos des rafales parfois inquiétantes dans les rues de Paris.

Voir cette publication sur Instagram

Ça décoiffe à Paris ! #vent

Une publication partagée par Isabelle Kessedjian (@kessedjian) le

Le coup de vent poursuit désormais sa route vers la Seine-et-Marne et le Grand Est avec des rafales atteignant 113 km/H à Épernay (Marne), 109 km/h à Esternay (Marne), 107 km/H à Saint-Mards (Aube) et Auxerre (Yonne), 105 km/h à Chevru (Seine-et-Marne) et 100 km/h à Changis (Seine-et-Marne). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Covid-19 : la fin du remboursement des tests a-t-elle entraîné une hausse de la vaccination ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.