Météo : c'était la journée la plus chaude de l’année dans l'Ouest, plusieurs records battus

Météo : c'était la journée la plus chaude de l’année dans l'Ouest, plusieurs records battus

CHALEUR - Il a fait particulièrement chaud pour un mois de septembre ce mardi avec des températures situées 10 à 15°C au-dessus des normales de saison. Dans l'ouest, plusieurs villes ont battu des records de chaleur.

La "pompe à chaleur" est en marche et c’est bien ce mardi que le pic a été atteint à l’échelle nationale. Cette situation s’explique par le flux de sud qui s’est installé entre une dépression présente sur l’Atlantique et un anticyclone positionné sur l’Europe centrale. Entre les deux, une masse d’air remarquablement chaud remonte depuis le Maghreb et englobe tout le pays. Dès le lever du jour, les températures ont affiché un niveau élevé avec souvent plus de 20°C sous abri. De plus, avec un vent de secteur sud franchissant les Pyrénées - l’effet de foehn - réchauffant l’atmosphère sur la côte basque, une température exceptionnelle de 30°C était relevée à Ciboure à 5h du matin ! Il s'agit d'un nouveau record absolu tous moyens confondus de la nuit la plus chaude sur la côte basque. L'ancien record datait de septembre 1945.

A Brest, du jamais vu depuis 1945

Au fil des heures, la chaleur s'est intensifiée avec la barre des 30°C franchie sur les trois quarts du pays. Voici quelques unes des valeurs relevées : 

• 32,2°C à Vannes (ancien record : 32,1°C le 3 septembre 2005), relevés depuis 1998

• 31,1°C à Quimper (ancien record : 30,7°C le 5 septembre 1991), relevés depuis 1967 

• 31,0°C à Lorient (ancien record : 30,6°C le 5 septembre 1991), relevés depuis 1952 

• 34,4°C à La Rochelle (ancien record : 34,2°C le 3 septembre 2005), relevés depuis 2000

• 34,2°C à La Roche-sur-Yon (ancien record : 33,7°C le 3 septembre 2005), relevés depuis 1984. 

Des villes comme Nantes (33,3°C), Rennes (31,8°C), Biscarrosse (36,8°C), La Rochelle (34,4°C), Niort (34,2°C), La Roche-sur-Yon (34,2°C), Dieppe (30,0°C), Saint-Brieuc (30,3°C), Fécamp (29,2°C) et bien d'autres ont connu en ce 7 septembre leur jour le plus chaud de l'été et donc de l'année. 

Brest a connu son deuxième jour consécutif à plus de 30°C avec 30,9°C cet après-midi : du jamais vu dans la ville en septembre depuis le début des relevés en 1945. 

Dans les Landes, la valeur maximale a atteint 37,1°C à Pissos . C'est finalement un peu moins qu'attendu en raison d'un léger vent et d'une couverture nuageuse plus épaisse que prévu. 

Mais après la chaleur, viennent souvent les orages. Il faudra d’ailleurs les surveiller à partir de la nuit prochaine dans ces régions de l’ouest où ils pourront localement s’avérer violents. Ils auront pour effet de faire baisser les températures dès mercredi, repoussant alors les plus fortes chaleurs vers le nord et l’est du pays. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.