VIDÉO - Tempête Gloria : les inondations dans les Pyrénées-Orientales vues du ciel

VIDÉO - Tempête Gloria : les inondations dans les Pyrénées-Orientales vues du ciel
Météo

DÉBORDEMENT - Les images sont édifiantes : à cause du passage de la tempête Gloria, l'Agly est sorti de son lit. Alors que les pluies intenses ont repris sur les Pyrénées-Orientales, c'est désormais ce fleuve occitan, tout comme l'Aude, qui inquiètent les autorités.

Des images sans appel, qui laissent percevoir l’ampleur de la situation. Depuis lundi, les fleuves de l'extrême sud du pays ne cessent d’inquiéter, gonflés par les pluies diluviennes qui s’abattent sur les Pyrénées-Orientales, au passage de la tempête Gloria. Parmi eux, l'Agly, monté jusqu'à 7,40 mètres, approchant les 7,66 mètres atteints en mars 2013.

1500 personnes évacuées

Ces images prises du ciel permettent en tout cas de mieux comprendre pourquoi 1500 personnes ont dû être évacuées dans la région. Ce fut notamment le cas à Claira, l'une des six communes traversées par l'Agly, où les eaux ont envahi les champs et un centre commercial. Tout le long du cours, sur une bande de 300 mètres à partir de chaque rive, les habitations ont été désertées. Dans le Roussillon, 240 personnes ont dû passer la nuit dans des gymnases ou chez des proches.

Lire aussi

Si le pire est passé, l'alerte rouge ayant été levée ce jeudi, les autorités restent "en vigilance totale" en raison des nouvelles précipitations à venir. Bien que le fleuve soit retombé à 6,90 mètres, la préfecture des Pyrénées-Orientales appelle ainsi la population à continuer de respecter les consignes de sécurité. Même prudence de la part de la maire de la ville, Hélène Malé : "Je ne suis pas sûre que l'eau ait fini de monter, elle est encore en train de monter, notre vigilance est toujours soutenue, les personnes sont toujours hébergées jusqu'à nouvel ordre. Il faut que la sécurité prime sur tout le reste".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent