VIDÉO - Troisième éruption en trois jours : l'île de Saint-Vincent couverte de cendres

La nuit en plein jour : Saint-Vincent sous une pluie de cendres

ÉRUPTION VOLCANIQUE - Sur la petite île de Saint-Vincent, le volcan de la Soufrière est entré en éruption ce dimanche pour la troisième fois en trois jours. Des milliers de personnes ont été évacuées, tandis que les paysages se couvrent d'une épaisse couche de cendres.

Une nouvelle éruption volcanique a été signalée ce dimanche matin à Saint-Vincent, dans les Petites Antilles. Depuis la première éruption, qui a eu lieu vendredi, l'île caribéenne se recouvre petit à petit d'un épais tapis de cendres. A tel point, selon le site d'informations news784.com, que le territoire, peuplé d'environ 110.000 habitants, semble recouvert de neige.

Samedi, de nombreux internautes ont publié sur les réseaux sociaux des images de ces paysages paradisiaques métamorphosés.

"Les retombées de cendres extrêmement importantes et les fortes odeurs de soufre atteignent désormais la capitale", Kingstown au sud de l'île, a tweeté samedi l'agence locale de réponse aux urgences, en invitant les personnes ayant des problèmes respiratoires à rester calfeutrées.

Près de 20.000 habitants en zone rouge évacués

Face aux alertes des vulcanologues, un ordre d'évacuation avait été émis la veille pour les quelque 20.000 personnes habitant une "zone rouge" dans le nord de l'île. Presque toutes s'y sont pliées et se sont réfugiées chez des proches ou dans des structures mises à disposition par le gouvernement. Plus de 3.200 personnes se trouvaient samedi matin dans 62 abris d'urgence, installés à la hâte dans des écoles ou des églises, a déclaré le Premier ministre Ralph Gonsalves dans une allocution sur la radio locale NBC. D'autres ont été mises à l'abri dans des hôtels ou des navires de croisière.

"Nous faisons face à une énorme opération", a souligné le responsable en décrivant les multiples défis posés par l'éruption du volcan. Au-delà de cette épaisse couche de cendre qui asphyxie l'île, complique les déplacements et cloue les avions au sol, les habitants doivent faire face à des coupures d'eau, d'électricité et à risque de pillages dans les zones évacuées. "Nous allons y arriver, mais un peu de patience", a-t-il lancé à ses concitoyens : "respectons l'ordre et la discipline!"

Lire aussi

Une aide internationale mise en place

Une première éruption explosive s'est produite vendredi matin, provoquant des colonnes de fumée jusqu'à 8 km de haut, suivie d'une seconde plus petite et d'une troisième ce dimanche matin. La phase éruptive pourrait durer encore plusieurs jours, voire des semaines, selon le Centre de recherche sismologique de l'Université des Indes Occidentales (UWI) de Trinidad-et-Tobago, un autre archipel caribéen, qui a conseillé aux résidents de tout faire pour éviter de respirer la cendre.

La Soufrière - à ne pas confondre avec la Grande Soufrière en Guadeloupe - n'avait pas connu d'éruption depuis 1979. La plus dévastatrice, en 1902, avait fait plus de 1000 victimes. Le Premier ministre a indiqué être en contact avec plusieurs pays qui souhaitent apporter leur aide. Le Guyana et le Venezuela ont d'ores et déjà fait appareiller des navires avec de l'aide d'urgence, a-t-il précisé. Un bateau venu des îles Barbades est arrivé samedi matin à Kingstown, selon les médias locaux. Certaines personnes vaccinées contre le Covid-19 pourront être accueillies dans des pays voisins, a précisé le premier ministre, en louant l'aide régionale et internationale apportée à son archipel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.