VIDÉO - Violents orages dans l'Est de la France : les images impressionnantes des dégâts

VIDÉO - Violents orages dans l'Est de la France : les images impressionnantes des dégâts

INTEMPÉRIES - Des orages particulièrement violents se sont abattus dans la nuit du samedi dans l'est du pays. En Moselle, la foudre était accompagnée de très fortes rafales de vent et de la grêle. L'épisode n'a fait aucune victime.

Le département n'était pas concerné par la vigilance aux orages émise par Météo-France samedi. Pourtant, les habitants n'en reviennent toujours pas. Ils n'ont jamais vu leur quartier dans un tel état avec des vitres brisées et de la tôle qui jonche le sol. Un immeuble en travaux n'a pas résisté à la force du vent. Une partie du toit a été arrachée et des logements sont inondés. Ce dimanche matin, 25 personnes ont été relogées.

Toute l'info sur

Le WE

Un couple veut rester chez lui, mais les dégâts sont considérables. C'était une nuit de frayeur. L'orage a traversé la Moselle samedi soir avec 20 minutes de grêle, de pluie et des vents intenses jusqu'à 126 km/h autour de Saint-Avold (Moselle). C'était suffisant pour que des pièces de bois perforent les murs des maisons, et assez violent pour éventrer leurs toitures. Il faut maintenant réparer.

Ce matin encore, les pompiers effectuent des opérations de mise en sécurité. En effet, 250 interventions ont été réalisées depuis samedi. "Nous ne déplorons aucun blessé parmi les personnes de nos services qui sont intervenues durant la nuit", témoigne un pompier. Le département reste en vigilance jaune jusqu'à ce lundi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.