Miss France 2017 : quel rôle pour Miss Languedoc-Roussillon, la première dauphine ?

JOKER - Alors que les projecteurs sont désormais tous braqués sur Alicia Aylies, Miss France 2017, qu’en est-il d’Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon, devenue samedi première dauphine ? Quel est donc son rôle ?

Le rêve, la célébrité et les honneurs lui échappent de peu. Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon, arrivée deuxième à l’élection de Miss France 2017, était sans doute très déçue de voir le titre tant convoité lui échapper. Mais celle qui est désormais première dauphine n’a cependant pas tout perdu. En effet, de nombreuses attributions lui seront confiées. 


Bien qu’elle ne soit pas salariée du comité Miss France, elle est en effet tenue de se présenter aux manifestations auxquelles la tenante du titre ne peut pas se rendre. "C'était une année très rythmée. Pendant un an, j'ai suivi Miss France dans toute la France pour les élections des Miss régionales. Je l'ai également accompagnée au Mexique. En fait, première dauphine, c'est un peu comme Miss France, la médiatisation en moins," a déclaré, à Franceinfo, Jenna Sylvestre, première dauphine de Miss France 2011, qui était alors Laury Thilleman. 

En vidéo

Miss Guyane élue Miss France 2017

"On est un peu la roue de secours si la Miss France est blessée, ou malade," affirme Morgane Edvige, première dauphine d’Iris Mittenaere, Miss France 2016. Mais malgré cette image ingrate, celle qui est aussi Miss Martinique ne regrette rien. "Mis à part la déception au moment de l'annonce, Miss France nous a apporté tellement de choses," a-t-elle confié. Il faut dire que celle qui est surnommée "la fiancée de la Martinique" s’est envolée pour Washington où a lieu ce dimanche 18 décembre l’élection de Miss Monde. Elle remplace ainsi au pied levé Iris Mittenaere qui ne pouvait se rendre au concours puisqu’elle était tenue de remettre la couronne à Alicia Aylies, Miss France 2017, lors de l’élection qui se tenait ce samedi 17 décembre à Montpellier. 


L’année dernière, Hinarere Taputu, Miss Tahiti et première dauphine de Camille Cerf, Miss France 2015, était arrivée dans le top 10 de Miss Monde. Il y a donc de fortes chances qu’Aurore Kichenin fasse de même en décembre 2017. 

En vidéo

Miss Languedoc-Roussillon, Aurore Kichenin

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Maëva Coucke sacrée Miss France 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter