VIDÉO - Qui est Aurore Kichenin, la Française qui va tenter de décrocher le titre de Miss Monde ce samedi ?

PORTRAIT – Première dauphine de Miss France 2017, elle représentera la France ce samedi lors de l'élection de Miss Monde organisée en Chine. Un immense défi pour Aurore Kichenin.

Il y a bientôt un an, le 17 décembre 2016, Miss Guyane, Alicia Aylies, remportait le titre tant convoité de Miss France 2017. Miss Languedoc-Rousillon, Aurore Kichenin, avait alors raté de peu le sacre puisqu'elle avait terminé à la deuxième position, comme première dauphine. Mais ce samedi, la belle venue du Sud a a l'occasion d'à nouveau prendre la lumière. Et, cette fois, pas dans l'ombre d'Alicia Aylies, qui concourra de son côté pour devenir Miss Univers le 26 novembre prochain : Aurore Kichenin, elle, va représenter la France au concours de Miss Monde, qui se déroule cette année en Chine. Un titre qui échappe aux candidates françaises depuis 1953.

En vidéo

Miss Monde et Miss Univers : le mot d'encouragement de Sylvie Tellier pour ses Miss

Lors de l'élection de Miss France, Aurore Kichenin était un peu la locale de l’étape. Miss Languedoc-Roussillon était en effet en terrain conquis à Montpellier où avait lieu le concours 2016, une pression supplémentaire pour la jeune femme née le 28 janvier 1995, même si elle avait reçu une ovation au moment du grand oral. "Cela donne un élan mais aussi une pression supplémentaire. Je sais que l’on va attendre beaucoup de moi. Mais c’est rassurant d’être dans un lieu connu et un avantage par rapport aux 29 autres candidates", racontait-elle au Figaro.fr avant l'élection. Espérons que le fait que le concours de Miss Monde se tienne à des milliers de kilomètres de là, à Sanya, ville chinoise de 700.000 âmes située au sud de l'île de Hainan, ne la déstabilisera pas.

Ce n’était pas un rêve de petite fille, c’est devenu un rêve de jeune filleAurore Kichenin

Aurore a fait son entrée dans le milieu des miss dès 2014 avec l’élection de Miss Palavas, poussée par un ami, avant d'être la même année élue première dauphine de Miss Languedoc. Une aventure qu’elle a ensuite préféré mettre de côté avant de la retenter pour "pour prendre du recul, appréhender au mieux l’expérience et gagner en maturité." Elle a d'ailleurs avoué au sujet du concours Miss France : "Ce n’était pas un rêve de petite fille mais, depuis que je suis dedans, j’y ai pris goût et c’est devenu" le cas.


Rejoindre le monde des Miss a été une belle opportunité pour cette étudiante en tourisme. "J’étais très réservée. Avec la médiatisation, on doit prendre la parole en public, se mettre en avant, cela m’a beaucoup apporté. Il y aussi tout le côté humain qui me plaît." Et le traitement de princesses accordé aux Miss n'est pas pour lui déplaîre. "On est accueillies dans des endroits géniaux, on est couvertes de cadeaux, on vit des expériences exceptionnelles." 

Réunionnaise par son père

Engagée dans l'univers associatif, Aurore soutient l’association des Képis Pescalune, qui lutte contre le diabète. Sensibilisée très jeune à l’écologie, elle aimerait aussi continuer d’œuvrer pour le développement solidaire et durable, et elle s'est engagée également pour la cause animale.  Dans le cadre du concours Miss Monde, au cours duquel les Miss défendent un projet social ou humanitaire qui leur tient à coeur, elle a choisi de se mobiliser pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement en Afrique subtropicale. 

Lire aussi

En vidéo

Retrouvez les 30 candidates au titre de Miss france 2017

Un cœur sur la main, et une simplicité qui ont conquis le public, comme le montre le nombre de ses followers sur les réseaux sociaux. Samedi, l'originiaire de la région Languedoc-Roussillon pourra aussi compter sur le soutien la Réunion. Réunionnaise par son père, son arrivée sur l’île lors du stage des Miss France en 2016 avait été l’occasion d’un retour au source très émouvant. "J’ai eu de la chance de venir à La Réunion à l’âge de trois ans. Je n’ai pas trop de souvenirs de l’île et cela faisait plusieurs années que je rêvais de retourner ici, où une partie de ma famille vit toujours", avait-elle alors déclaré.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Maëva Coucke sacrée Miss France 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter