Quels modèles de vestes estivales choisir ?

Quels modèles de vestes estivales choisir ?

MODE
DirectLCI
Dans un précédent article, nous vous expliquions quel type de veste choisir quand on veut rester styler avec la montée des températures. Aujourd'hui penchons-nous sur le modèle que vous allez sélectionner.

Avant toute chose, il faut rappeler qu’une bonne veste d’été sera composée d’une matière la plus légère et respirante possible. On la choisira plutôt large, en pensant par exemple à explorer quelques modèles oversized. Après avoir écumé ces pré-requis, il faut maintenant s’intéresser au gros du sujet : vers quels types de modèles doit-on s’orienter ? Afin de ne pas se perdre dans la multitude de pièces existantes, BonneGueule vous défriche le chemin.  

Se la jouer militaire

On le sait, les vêtements inspirés du vestiaire militaire sont les plus innovants, pensés pour faire face à tout type de climat. Du plus froid au plus aride. 


On commence par la field jacket

Forte d’un historique notable l’actuelle military jacket, qu’on appelle aussi la M-65 est une pièce aussi solide que confortable. Polyvalente, elle s’adapte à la pluie comme aux grosses chaleurs (on la portait dans les jungles vietnamiennes durant la guerre). Unie ou avec un imprimé camo, elle s’intègre facilement à de nombreuses tenues, qu’il s’agisse d’un look plutôt casual ou sur une tenue plus sartoriale pour créer du contraste. Vous trouverez de très beaux modèles d’origine dans les friperies ou chez des marques comme Alpha Industries ou ASPESI. 


Le cas du bomber ou flight jacket MA-1 pour les intimes

Provenant également du vestiaire militaire, notamment de l’US Army, ce blouson réinventé par Schott sera popularisé par le cinéma des années 60. Habituellement de couleur bleu ou vert olive, cette pièce en nylon a profité d’un regain de popularité ces dernières années, réinterprétée à l’infini par de nombreux designers. Cette veste est reconnaissable, notamment à travers ses bords-côtes en coton. 


Le blouson nostalgique, la souvenir jacket 

Ce blouson était fabriqué et porté par les Américains résidant en territoire conquis durant l’après-guerre. Inspiré du teddy, il était fabriqué dans des matériaux locaux comme la soie, de la laine ou du velours, d’où leur aspect satiné. On y brodait le plus souvent un dessin traditionnel dans le dos, avec le lieu de fabrication et l'année de service.


La souvenir-jacket, ou « Sukajan » est aujourd’hui une pièce très recherchée, dont les originaux s’arrachent à prix d’or aux gangs japonais qui les arboraient depuis le départ des Américains. Pensés pour le climat d’Asie du Sud-Est, son design et sa texture en font un choix particulièrement intéressant et original. Vous trouverez de beaux modèles réinterprétés chez Maharishi, Deus Ex Machina ou Asos. 


Le modèle des grands designers : la saharienne

Modèle de veste, là encore d’origine militaire, popularisé par le cinéma des années 50 et réinterprétée par le designer Yves Saint Laurent dans les années 60 (notamment au niveau de la taille), ce blouson est particulièrement apprécié pour sa légèreté tout en conférant une certaine élégance à la tenue. Conçue pour résister aux chaleurs humides de l’Inde, la saharienne sera parfaite pour affronter la période estivale en France. Pour les amateurs, allez faire un tour du côté de marques comme Aigle, Massimo Dutti ou Suitsupply. 

S’inspirer des vêtements de travailleurs

Plus workwear, certains modèles de blousons proviennent, quant à eux, du vestiaire ouvrier.


L’exemple de la "trucker jacket"

C’est au début du XXème siècle que la marque Levi’s commence à commercialiser ses fameuses vestes en denim. Désormais incontournable du vestiaire masculin, ce modèle est probablement l’un des plus réinventés, tant au niveau de la coupe que des couleurs. Après avoir commencé à commercialiser des jeans dès 1853, ce n'est qu'au début des années 1900 que Levi's s'est lancée dans la production de vestes en denim. Délavée ou brute, elle accompagnera parfaitement votre look casual, même en été. 


Quid de la worker jacket

Dignes héritières du monde ouvrier, les « worker jackets » sont des vestes robustes, fonctionnelles et polyvalentes. On trouve des modèles plus contemporains notamment chez Orslow, Drapeau Noir Visvim, Iron, Bleu de Paname.

Quand l’inspiration nous vient du pays du soleil levant

Outre le denim, le Japon est un pays réputé pour ses matières fines, parfaites pour s’adapter aux fortes chaleurs. Certains modèles, comme le Noragi agrémentera parfaitement certaines tenues trop sobres. Réalisé en coton, et teint à l’indigo, c’est un choix plus éclectique. Pour commencer, rendez-vous chez Muji pour trouver quelques modèles assez originaux. 


Élégant même par beau temps 


Pour les plus « sarto » d’entre vous, l’été n’est pas la saison idéale, car il devient difficile d’assumer vos sublimes blazers croisés. Mais quelques astuces existent. 

Vestes, blazers et consorts

Orientez-vous davantage vers les modèles de costumes dédiés à la saison estivale, composés de matières respirantes et aérées. Coton, lin ou éventuellement laines froides sont à privilégier. Certaines marques comme Zampa di Gallina, Angelo Nardelli ou Gutteridge proposent des modèles intéressants. 


Le style italien et la Slack Jacket


La Slack Jacket ou plus communément appelée « veste napolitaine » est un classique du vêtement italien. Composées de matières souples et très éloignées du formalisme des modèles anglais, la Slack Jacket sera parfaite pour qui veut se la jouer dolce vita. 


Premier site de mode masculine en français, BonneGueule aide 4 millions d'hommes à se sentir bien dans leurs vêtements par sa pédagogie et son expertise, son engagement et son indépendance.

Sur le même sujet

Plus d'articles