Qualité d’un jean : tous les détails qui font que votre jean va durer dans le temps

Qualité d’un jean : tous les détails qui font que votre jean va durer dans le temps

MODE
DirectLCI
Le jean est l’uniforme moderne. Tout le monde en porte tout le temps. Et donc, il devient de plus en plus difficile de distinguer les jeans de qualité, noyés dans l’offre pléthorique des géants de la distribution. BonneGueule vous aide à y voir plus clair.

Sans équivoque et depuis toujours, nous vous recommandons le selvedge (tissu plus traditionnel) pour sa durabilité et sa capacité à s'embellir avec le temps. Le denim classique est-il pour autant à oublier ? Evidemment, non, mais il y a tout de même quelques points à vérifier pour bien acheter. 

Reconnaître une bonne toile

Disons-le tout de suite : préférez une toile 100% coton.


- Son aspect doit être régulier et lisse. C’est important pour la durabilité dans le temps. Astuce : regardez l’envers !

- Maintenant, observez l’endroit. Y a-t-il des irrégularités ? Des fils à contre-courant ? Des effilochages ? Sur une toile de denim classique (non selvedge), vous ne devriez pas voir de stries verticales.


- Si le denim industriel doit être régulier, de son côté, le selvedge devrait presque obligatoirement avoir des irrégularités d'aspect. Elles témoignent d'un travail réalisé à partir de métiers plus traditionnels, offrant la meilleure qualité. L'aspect brut, le toucher "cartonné" et l'apparente robustesse de la toile selvedge résultent d'un savoir-faire particulier, avec pour résultat un tissage dense et bien serré. 

Reconnaître une bonne teinture

Bon, ça nous ennuie de le dire comme ça, mais une belle teinture se juge avec de l’expérience…

Regardez éventuellement ces jeans fadasses que l'on trouve dans les enseignes de grandes surfaces, le contraste avec un beau produit apparaîtra tout de suite. 

Et les délavages artificiels ?

Plusieurs choses à savoir :

- Evitez les délavages trop nets et réguliers, sans charme.

- Faites attention à ce que la toile ne soit pas trop endommagée, ni jaunie, ni verte !

- Le délavage artificiel est provoqué par des produits chimiques nocifs pour les travailleurs.

Un beau jean délavé coûte cher ! Si l'on veut réaliser un beau délavage, il faut beaucoup de minutie, de savoir-faire et de technicité... Cela étant, la différence se voit vite : 

Le montage d’un bon jean

En plus d'une toile de qualité, l'assemblage du jean se doit d'être irréprochable si on veut le conserver longtemps.


Coutures et assemblage

- Des points bien serrés, pas trop fins et alignés, révèlent un travail régulier et soigné. A l'inverse, on voit sur des jeans bas de gamme des points de tailles différentes, cousus de travers et grossiers.

- Votre jean en main, vous pouvez tirer légèrement, de part et d'autre d'une couture, pour en apprécier le serrage. Si vous voyez passer la lumière à travers les points de couture, c’est mauvais signe…

- Des points de coutures réguliers à l’entrejambe, c’est bon signe car c’est un endroit exposé aux frottements :

Les détails qui font la différence

- Le point d’arrêt

Renforcer les poches est toujours une bonne idée.


- Les doublures des poches

Assurez-vous que la doublure est épaisse et régulière. Avec un produit haut de gamme, on retrouve cette doublure sur les poches arrières.


- L’ourlet en point de chaînette

Détail de puriste par excellence, il se retrouve sur les jeans vintage et a beaucoup de charme. Si votre jean comporte cet élément, il y a de fortes chances que sa qualité générale soit bonne.


- Les rivets en cuivre

Ce sont des renforts très importants.


- Les coutures intérieures et la braguette

Inspectez l’intérieur. Que vous sentiez qu’on a fait attention à l’envers du décor aussi !

- La poche à monnaie selvedge

Le mot de la fin…

N'essayez pas de retrouver tous les détails de puristes, ils ont l'importance que vous leur donnez.

Mais, tout de même, ils sont révélateurs.


Premier site de mode masculine en français, BonneGueule aide 4 millions d'hommes à se sentir bien dans leurs vêtements par sa pédagogie et son expertise, son engagement et son indépendance.

Sur le même sujet