Omega, Longines… quand le haut de gamme joue à prix serré ou sur le vintage

MODE
DirectLCI
LCI, en partenariat avec The Watch Observer, vous propose cette semaine un focus sur deux belles montres : la première une Omega à prix serré pour du haut de gamme, la seconde, une Longines, qui se la joue vintage.

Si l'industrie horlogère entre dans une phase de turbulences avec la remise en question des modèles appliqués par ses deux grands salons historiques, le SIHH et Baselworld, elle n'en demeure pas moins créative pour le plus grand bonheur des amateurs. Ce sont en l'occurrence deux maisons issues du Swatch Group, le N°1 mondial de l'horlogerie qui a justement annoncé il y a quelques semaines que les 18 marques qu'il détenait ne participeraient plus à Baselworld et ce, dès 2019, qui nous en fait la démonstration. On retrouve ainsi d'un côté Omega qui dévoilait il y a quelques jours une montre à la conception haut de gamme, mais au prix entrée de gamme : la Seamaster Railmaster Denim. De l'autre, c'est la maison Longines dont la très attendue et ultra vintage Skin Diver Watch vient d'arriver en boutique.

Omega Railmaster Denim : du haut de gamme à prix serré

En 2017, à l'occasion des 60 ans de trois de ses modèles iconiques - la Speedmaster, la Seamaster 300 et la Railmaster -, Omega lançait certes un coffret collector regroupant la réédition de chacune de ces montres légendaires particulièrement prisées des collectionneurs. Mais la marque du Swatch Group introduisait par ailleurs à son catalogue une toute nouvelle Railmaster hautement désirable.


Un an plus tard, Omega en dévoile une autre version, la Seamaster Railmaster Denim, qui ne manque pas d'atouts pour séduire. Vous y retrouverez pour commencer les attributs de cette ligne de montres sport-chic bien née : un boîtier acier intégralement satiné aux dimensions parfaites (40 mm de diamètre pour une épaisseur de 10,40 mm), un cadran à la finition brossée verticale du plus bel effet, un chemin de fer des minutes évocateur des origines du modèle (destiné, en 1957, au personnel des chemins de fer notamment), des index des heures triangulaires peints et luminescents, une lisibilité redoutable de jour comme de nuit sans oublier son mouvement manufacture associant haute précision (-0/+5 secondes par jour) et grande résistance (notamment aux champs magnétiques jusqu'à 15.000 gauss), cette Railmaster Denim arborant de fait la très exigeante certification Master Chronometer.


Omega innove en revanche en parant son modèle d'un look denim évocateur de nos inséparables blue jeans. Habillé de bleu, son cadran brossé à l'aspect brut ne manquera en effet pas de vous faire penser à vos jeans, un sentiment renforcé par la présence d'un bracelet NATO spécifique au modèle conçu en toile denim avec empiècements cuir caramel - à noter que la Railmaster Denim existe également sur bracelet en acier brossé. Jouant à la fois sur la cohérence des textures et des tonalités, Omega nous livre une montre automatique d'une grande polyvalence dont vous pourrez par ailleurs changer le bracelet au gré de vos tenues et humeurs, le bracelet NATO original conférant à la Railmaster Denim un côté très décontracté.


La dernière bonne nouvelle concernant cette pièce dont le magnifique cadran constitue l'un des atouts majeurs réside dans son rapport qualité/prix particulièrement attractif puisqu'Omega la propose au prix public de 4.500 € sur bracelet NATO et 4.600 € sur bracelet acier. A titre de comparaison, à prestation équivalente et en demeurant dans l'univers très prisé des montres sport-chic polyvalentes, il vous faudra par exemple compter 1.500 € de plus pour une Rolex Explorer... Explorez le prix du neuf Rolex 


>> Omega Seamaster Railmaster Denim - Prix = 4.500 € sur bracelet NATO

Longines Skin Diver Watch : so vintage !

Cette année à Baselworld, Longines lançait ce que l'on peut considérer comme l'une des plus belles nouveautés 2018 : la Skin Diver Watch.

Redoutablement efficace dans le domaine de la montre classique et élégante grand public, l'offre Longines en matières de montres de plongée sous-marine (lien à insérer : https://www.thewatchobserver.fr/essais-montres/montres-de-plongee) n'était pas forcément jusqu'à présent très affriolante pour les vrais amateurs de montres - si l'on met de côté la jolie Longines Legend Diver.

Cette Skin Diver Watch dispose des atouts nécessaires pour les réconcilier avec la marque du Swatch Group.

Très directement inspirée d'un modèle produit par Longines en 1959, la Skin Diver référence 6921-1 "Nautilus", cette version 2018 en reprend les principales caractéristiques.

Si la boîte acier prolongée de longues cornes prend au passage 2mm de plus (diamètre de 42mm en 2018 versus 40mm en 1959), elle est comme le modèle original coiffée d'une lunette tournante unidirectionnelle noire que Longines nous sert, cette année, en version acier traité PVD noir pour une lisibilité optimisée et une résistance renforcée.

Le cadran de la Skin Diver Watch 2018 est lui aussi très proche de celui du modèle d'origine : même police pour les chiffres arabes, index bâton identiques et minuterie conforme à celle de 1959.

Ces marquages et autres graduations, qui prennent place sur un cadran noir à la surface grainée, nous sont livrés en 2018 en une tonalité beige / sable qui vient évoquer les montres du passé dont les touches de matière luminescente se sont oxydées avec le temps.

Afin de renforcer le look vintage de sa Skin Diver Watch, Longines choisit de l'habiller d'un bracelet en caoutchouc noir de type Tropic - le modèle étant par ailleurs disponible sur bracelet cuir brun ou bracelet acier maille milanaise.

Au final, Longines nous propose avec cette Skin Diver Watch une montre de plongée d'une grande polyvalence et ultra séduisante : dimensions relativement contenues, look très vintage, cadran sobre et lisible et mouvement performant, le tout servi par un prix cohérent.

Longines Skin Diver Watch - Prix = 2.480 € (quel que soit le bracelet choisi)


L'actualité de vos marques préférées et des principaux acteurs du monde de l’horlogerie en temps réel avec The Watch Observer.

Sur le même sujet