3 bonnes raisons d'écouter (et de regarder) le festival Days Off

3 bonnes raisons d'écouter (et de regarder) le festival Days Off

FESTIVAL – Days Off, c'est reparti ! Le festival musical qui clôt juin pour mieux lancer juillet ouvre sa septième édition jeudi 30 juin, et se déroulera jusqu'au 10 juillet. De la voix soul de Benjamin Clementine à la programmation cinéphile de Woodkid au MK2, voici de quoi vous donner envie de vous téléporter Porte de la Villette.

 Pour savourer une affiche aussi classe qu'éclectique
Si vous aimez le jazz, l'électro, le folk, et plus encore lorsque ces différents genres se mêlent, Days Off est fait pour vous. Avec des voix de grande classe puisque le surprenant Benjamin Clementine ouvrira la fête le 30 juin, accompagné par The Heritage Orchestra, avant Anohni, ex-Antony and the Johnsons, qui donnera sur scène son dernier album, Hopelessness, le 4 juillet. Sans oublier Cat Power, habituée du festival, qui reviendra le 7 juillet, avec Kurt Vile & The Violators. Et pour ceux qui ne sont pas encore allés voir l'expo du Velvet Underground, une nocturne spéciale sera organisée le 1er juillet à partir de 20 heures.

A LIRE AUSSI >> Benjamin Clementine, portrait d'un chanteur pas si classique

 Pour la salle de concerts de la Philharmonie
Ouverte en janvier 2015, la Philharmonie de Paris n'accueille pas que des concerts classiques, loin s'en faut. La preuve, pour la Fête de la Musique, le public a pu assister au "match-concert" Croatie-Espagne, accompagné en direct par l'Orchestre symphonique du Conservatoire ! Avec ses dimensions impressionnantes, son acoustique high-tech et ses gradins disposés à 360° autour de la scène, la grande salle de concert de la Philharmonie est une prouesse architecturale et musicale, qui mettra en valeur aussi bien les chansons feutrées que les grands élans électro.

A LIRE AUSSI >>  Le Velvet Underground s'expose à la Philharmonie, et c'est un vrai trip

 Pour des ciné-concerts qui devraient marquer les yeux et les oreilles
Deux ciné-concerts seront donnés dans le cadre de Days Off : la projection du documentaire Atomic, sur les ravages et les progrès provoqués par l'énergie nucléaire, sera accompagnée en live par ceux qui en ont composé la BO, les Ecossais de Mogwai (3 juillet), tandis que le Kronos Quartet interprétera le Dracula de Philip Glass devant le film Dracula de Tod Browning (7 juillet). Rescapés du trip-hop britannique des années 90, Cinematic Orchestra ne projettera pas de film, mais leur musique est une bande sonore à laquelle chacun pourra associer ses propres images (9 juillet). A noter aussi : la sélection de films proposée par Woodkid au MK2 Quai de Seine, du 2 au 10 juillet. Tous à l'est !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde enregistre sa journée la plus meurtrière depuis le début de la pandémie

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros désormais soumis à l'authentification forte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.