3 bonnes raisons d'écouter le premier EP de Jain, "Hope"

3 bonnes raisons d'écouter le premier EP de Jain, "Hope"

DirectLCI
DECOUVERTE - La chanteuse française sera l'une des attractions ce week-end du festival Solidays. Présentation d'une surdouée de la pop qui tire aussi ses influences de la musique africaine.

Un mélange de couleurs
La première écoute du single "Come" nous entraîne déjà dans le sillage de Jain. Un premier couplet à la guitare sèche, suivi d'un refrain puissant qui donne irrémédiablement envie de bouger. Mélange de folk, de pop, de musique orientale et de disco, la chanson se résume à son esprit hédoniste. Mais qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse. Les autres chansons de son premier EP possèdent toutes cette liberté qui rafraîchit la scène musicale française.

L'Afrique en héritage
Adolescente, Jain a emménagé au Congo, en raison de l'activité professionnelle de son papa. C'est là qu'elle a puisé ses influences majeures et son goût pour les mélodies libératrices et dansantes. C'est aussi là qu'elle découvre Miriam Makeba, interprète du tube "Pata Pata", à qui elle rend hommage dans son EP. La jeune chanteuse plonge ses mélodies énergiques dans un hip-hop festif. "On habitait à Pointe-Noire, au sud du pays, c’est un peu cliché, mais les gens étaient très joyeux, très vivants, la musique très présente. J’étais ado, déracinée et j'avais besoin de m’exprimer", explique Jain dans une interview à 20 minutes.

La bonne étoile de Yodelice
Invité de "Taratata" en décembre 2013, Yodelice présente à Nagui sa petite protégée. "Elle est toute jeune, elle est incroyable, on a commencé à travailler ensemble. Elle a un sens de la rythmique unique." Ensemble, ils avaient repris en douceur le tube de Bob Marley "Redemption Song". Quelques années plus tard, le chanteur lui a ouvert les portes de son studio parisien Spookland pour l'enregistrement de son premier album, attendu pour l'automne.

Jain sera en concert ce samedi 27 juin à Solidays.

A LIRE AUSSI >> La programmation de Solidays en images

Sur le même sujet

Lire et commenter