5 choses à retenir du nouveau clip de M. Pokora, "On danse"

MUSIQUE

CHANSON - M. Pokora fait son retour avec un nouveau titre plutôt classique, qui marche sur les traces de sa reprise de Jean-Jacques Goldman en 2011. Avec le même succès en perspective ?

Le rouge est la nouvelle couleur préférée de Matt
Raide dingue du rouge. Depuis son retour, M. Pokora s'affiche quasiment uniquement avec cette couleur, sûrement pour coller au nom de sa nouvelle tournée, R.E.D, acronyme de "Rythme extrêmement dangereux". Dans son nouveau clip, le chanteur arbore donc des baskets – dont la marque n'est pas dissimulée à dessein – et une veste rouges, couleur largement plébiscitée par ses danseurs.

La danse peut changer les gens
Au début du clip, on aperçoit un cadre plus vraiment dynamique en proie au burn-out, ainsi qu'une serveuse au bout du rouleau. Mais l'écoute du nouveau titre de M. Pokora va les mettre en joie et les pousser à se rassembler dans un hangar désaffecté. "On danse comme si c'était notre dernière chance", entonne le juré de "Danse avec les stars" dans le refrain. Un mantra appliqué à la lettre par les figurants.

Matt Pokora a bien appris de Goldman
Souvenez-vous. En 2011, M. Pokora effectue un retour en force avec sa reprise de Jean-Jacques Goldman, "A nos actes manqués". Trois ans plus tard, les paroles de son nouveau titre agissent comme un clin d'œil. "Aux mots qu'on a pu regretter, à ceux qu'on a pas su aimer", chante-t-il sur une mélodie aux accents pas si éloignés de ceux du "Roi Lion". Chacun ses références.

Les fumigènes c'est aussi sexy
L'entrée des danseurs dans le hangar coïncide avec un déluge de fumigènes – rouges bien entendu. De quoi faire souffler un vent encore plus festif sur cette vidéo. Les fumigènes reviendront un peu plus tard dans le clip, accompagnés d'un triple saut de l'un des danseurs. Ce qui redore un peu le blason d'instruments largement méprisés dans le milieu du football.

M. Pokora, expert ès grimaces
Une soirée ne serait pas entièrement réussie sans un bon vieux concours de grimaces. Dans un cadre au néon jaune, les bras sur les épaules de ses danseurs, M. Pokora tire la langue sans vergogne et remporte haut la main la compétition. A moins que vous ne cherchiez à l'affronter ?

Sur le même sujet

Lire et commenter