INFO LCI. Hospitalisé près de Paris, Michel Polnareff annule le dernier concert de sa tournée

DirectLCI
EPUISEMENT - Michel Polnareff n'a pas pu chanter ce samedi soir à Nantes. Le dernier concert de sa tournée a été annulé, nous a indiqué l'agent du chanteur. Michel Polnareff a été admis à l'hôpital américain de Neuilly où il se trouvait toujours samedi soir "dans un état stable".

La salle Pleyel n'a pas accueilli Michel Polnareff vendredi 2 décembre. Le Zénith de Nantes n'a pas non plus reçu le chanteur samedi soir. Samedi, en début d'après-midi, le compositeur a été admis à l'hopital américain de Neuilly-sur-Seine près de Paris et n'a donc pas pu honorer la dernière date de sa tournée. 


Contacté par LCI, Fabien Lecoeuvre, l'agent du chanteur a précisé que l'état de santé de Michel Polnareff était actuellement "stabilisé" mais que la star devait rester hospitalisée.  Le concert prévu à Nantes a dû être annulé. "Il pourrait être sûrement reporté" indique l'agent du chanteur qui fait part de la tristesse de la star. "Michel a passé une très mauvaise nuit. Ce matin au réveil, il toussait beaucoup, il avait du mal à respirer et il avait une forte hausse de tension. On l'a conduit l'hôpital à 14H00. Il ne pourra pas assurer son concert à Nantes", a encore précisé Fabien Lecoeuvre à l'AFP.

Vendredi, Polnareff, déjà malade avait une première fois  été admis dans le même établissement avant de devoir renoncer à jouer à Salle  Pleyel à Paris. Il avait alors donné des nouvelles sur son compte Facebook, dans une vidéo publiée en fin d'après-midi : "Chers amis, c'est l'amiral. Je viens avec une mauvaise nouvelle, je ne pourrai pas assurer le show ce soir, j'en suis totalement désolé".


Le chanteur, très enrhumé et marqué, explique être "dans un état d'épuisement total" et "particulièrement triste pour tout le monde". C'est le 24 novembre dernier qu'il est tombé malade, lors d'une représentation à Rennes, et après quelques jours et trois concerts - à Toulouse, Pau et Bordeaux - sous antibiotiques, Michel Polnareff est à bout de forces.

 "Michel Polnareff a attrapé une grosse sinusite. Il était sous antibiotique depuis lundi dernier et ce vendredi matin, il était pris d’importants vertiges et de chute de tension", avait déjà indiqué son agent vendredi.  

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter