"A Moon Shaped Pool" : et si c'était le meilleur album de Radiohead depuis "OK Computer" ?

"A Moon Shaped Pool" : et si c'était le meilleur album de Radiohead depuis "OK Computer" ?

ON CRAQUE - Radiohead est de retour ! Il aura fallu attendre cinq longues années pour que les Anglais accouchent d’un successeur à "The King of Limbs", sorti en 2011. Le groupe a dévoilé hier soir, dimanche 8 avril 2016, "A Moon Shaped Pool", un nouvel opus orchestral et intimiste.

Radiohead est un groupe qui ne fait décidément rien comme les autres. Si l’usage veut qu’un disque soit dévoilé le vendredi, la formation d’Abingdon a décidé de commercialiser son nouvel opus dimanche soir, dimanche 8 avril 2016, sur toutes les plates-formes de téléchargement payant. Une sortie qui marque le dénouement d’un processus créatif éprouvant, comme le confiait dimanche soir sur Twitter le producteur du groupe, Nigel Godrich.

Enregistré en France, au studio La Fabrique à Saint-Rémy-de-Provence, A Moon Shaped Pool (“une piscine en forme de lune” ) renoue avec un sens mélodique largement violenté sur les derniers albums du groupe. Laissant de côté, les stratégies dissonantes et l’électroniques corrosive de In Rainbows ou The King of Limbs, le groupe continue d’expérimenter mais en visant cette fois dans l'intime et la limpidité harmonique.

Des titres anciens et nouveaux

Ce neuvième album, largement traversé par les thèmes de la solitude et l’abandon, est un mélange de compositions récentes et de morceaux plus anciens parfois même déjà joués en live (comme "True Loves Waits" écrite dans les années 90). Des chansons maintes fois démontées et remontées par des musiciens qui maitrisent parfaitement le processus d’enregistrement en studio.

L'album s'ouvre sur les deux titres découverts la semaine dernière : "Burn the Witch“, et ses cordes tourmentées et la ballade ambient "Daydreaming".

Puis le groupe assène son premier coup de maître: "Decks Dark", ballade éthérée et faussement apaisé dépeignant un futur anxiogène (“Ce vaisseau spatial bloque le ciel/Il n'y a nulle part où se cacher“). "Desert Island Disk" est une ballade acoustique et espagnolisante construite sur un beat fragile et qui s’éteint dans un doux mantra : "Différentes formes d’amour sont possibles."

Un groupe qui sait encore se surpasser

Plus loin, "Full Stop" est une montée d’angoisse comme seul Radiohead en a le secret. Porté par une électronique inquiétante, le morceau ne s’emballe qu’après la troisième minute. "La vérité va te foutre en l’air", répète Thom Yorke sur des notes de guitares cristallines. "Identik" fascine par ses guitares triturées par Greenwood et O’Brien. Thom Yorke y apparait au sommet de son art, sa voix noyée dans la reverb ou soulignée par des chants quasi-Grégorien.

L’album s’achève sur une sublime ballade clavier/voix aux paroles transgenres : "Je noierais mes certitudes pour avoir tes bébés. Je m’habillerais comme ta nièce, et laverais tes pieds enflés", chante Thom Yorke. On comprend alors qu’on est en présence d’un grand disque.

Le meilleur du groupe depuis OK Computer (1997) ? Après trois décennies d’existence, peu de formations parviennent en tout cas à susciter autant ferveur sans se scléroser dans une formule. Radiohead continue de surprendre. Et de se surpasser.  

A LIRE AUSSI >>  En vinyl, en digital ou en streaming ? Tous les habits du nouveau chef d'oeuvre de Radiohead  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : 61 passagers venant d'Afrique du Sud testés positifs au Covid à leur arrivée à Amsterdam

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.