A un mois de l'Eurovision, Amir Haddad veut "ramener des honneurs à la France"

MUSIQUE

CONCOURS – Le 14 mai prochain aura lieu le 61e Concours Eurovision de la chanson, à Stockholm. Amir Haddad représentera la France avec son single "J’ai cherché" et il est au taquet, comme il l'a montré avec sa délégation et sa maison de disques lors d’une conférence de presse donnée lundi 11 avril.

Amir n’a pas encore chanté à l’Eurovision, mais il a déjà gagné des fans. Dans les locaux de Warner, sa maison de disques, un petit fan club 100 % féminin est venu assister à sa première conférence de presse suivie d’un show-case, histoire de bien faire comprendre que cette année, la France tient un candidat solide. Si solide que l’image de l’Eurovision, si populaire ailleurs, pourrait enfin prendre un coup de jeune dans notre pays.

Edoardo Grassi, le nouveau chef de la délégation française, y tient : "Notre volonté, cette année, est de stimuler le public plus jeune pour encourager notre artiste, vraiment jouer le jeu, notamment via Deezer, les réseaux sociaux..." Avant de préciser que cette année, les animateurs de chaque pays n'afficheront que les 10 premiers et les points seront doublés. Ce qui n'empêchera pas le système des votes d'être toujours aussi compliqué.

Marianne James et Stéphane Bern vont se lâcher à l'antenne

Comme l’an dernier à Vienne, Marianne James et Stéphane Bern présenteront la finale, diffusée en direct le 14 mai à 21 heures sur France 2 : "On s’est promis de se lâcher davantage avec Stéphane", a prévenu l’animatrice, "du moins en fin de soirée." Son comparse en fait une mission personnelle : "Il ne faut pas oublier que l’Eurovision est le deuxième événement le plus regardé en Europe, après l'Euro de foot. Alors, pour une fois qu’on peut parler de l’Europe de façon positive, conviviale, ne boudons pas notre plaisir !" Stéphane Bern fustige "les Parisiens cyniques, prétentieux, qui trouvent que cette culture populaire est insupportable. On s'est pris une gifle l’an dernier quand on a vu ce show, digne de Madonna ou Rihanna. Alors on s'est dit qu’on allait rattraper nos 20 ans de retard et faire notre grand retour !"

Ce n’est pas l’intéressé qui le contredira. Loué par toute son équipe aussi bien pour sa voix que pour ses grandes qualités humaines, l’ancien chirurgien dentiste, finaliste de "The Voice" 3, veut "ramener des honneurs" à son pays. Lui dont le premier album, Au cœur de moi, sortira le 29 avril, part confiant puisqu'il a déjà pu mesurer l’impact de sa chanson "J’ai cherché" à la radio : "On a écrit cette chanson avec Nazim, mon collaborateur principal, une nuit de décembre 2014, sur une grille de quatre accords. On a trouvé ce refrain qui commençait par 'youhouhou' et on a enchaîné naturellement sur l’anglais !"

Ce choix de mêler les deux langues n’est pas anodin : "Son titre est très fort et très dynamique", reconnaît Nathalie André, directrice des jeux et divertissements de France 2, "mais pour une fois on nous a autorisés à chanter en anglais, pour montrer aux autres pays qu’on est là." Plus qu’à encourager les pays limitrophes à nous donner des points, et la France pourrait bien finir dans les dix premiers : ça aussi, ce serait une première.

A VOIR AUSSI
>> 
Eurovision 2016 : le candidat biélorusse chantera-t-il nu avec des loups ?
>> Découvrez  le clip de "J'ai cherché", le titre d'Amir Haddad pour l'Eurovision

Lire et commenter