Ado tué à Ferguson : les artistes commencent à réagir

MUSIQUE

RÉSEAUX SOCIAUX - La mort du jeune noir Michael Brown, dont les circonstances restent encore floues, a suscité de nombreux messages sur Instagram ou Twitter d'artistes américains. Le cas rappelle l'affaire Trayvon Martin. Jay Z, Beyoncé s'étaient exprimé sur le sujet, mais pas cette fois.

Le sort de Michael Brown n'émeut pas que les habitants de Ferguson, dans le Missouri. Des artistes ont également fait entendre leur voix après la mort du jeune homme de 18 ans, tué par un policier samedi soir dans des circonstances encore floues. Un drame qui a réveillé, dans cet état du centre des Etats-Unis, des tensions raciales entre la population et la police.

Killer Mike, bien connu pour avoir fait partie du même collectif que les célèbres Outkast et pour ne pas avoir la langue dans sa poche, s'est fendu d'un post sur Instagram repris par Rolling Stone . "Je souhaite que l'on dépasse les différences de classe, de race et de culture pour honorer ce qui nous unit : le fait qu'on soit tous des humains". Avant d'ajouter que la mobilisation suite au drame ne doit pas être une affaire de couleur : "Ce n'est que le respect de l'humanité qui doit encourager les hommes à s'élever contre un système qui autorise un COCHON humain à massacrer des enfants". La chanteuse Cat Power, qui a séduit les spectateurs lors de l'édition 2 014 du f estival We Love Green , appelle aussi à résister sur Instagram.

Chuck D, membre charismatique de Public Ennemy, s'est montré plus radical. À ses 419 000 followers, il a tweeté un appel au sang le 10 août, repris par Big Boi, moitié du groupe Outkast.

Silence des superstars Jay Z, Beyoncé et les autres

Enfin, Questlove, leader de The Roots, et le producteur 9 th Wonder ont tweeté leurs condoléances à la famille. Le rappeur J Cole, protégé de Jay Z a créé une chanson éloquemment intitulée "Be Free". En revanche Jay Z, Nicki Minaj, ou d'autres stars plutôt promptes à réagir au moment de l'affaire Trayvon Martin (qui avait également agité l'Amérique sur la question raciale) n'ont pas fait entendre leur voix cette fois. Ils avaient notamment réagi lorsque le meurtrier présumé du jeune homme, George Zimmerman, avait été acquitté. Kim Kardashian avait alors créé le hashtag #nojustice, et Stevie Wonder avait dit qu'il ne ferait plus jamais de concerts en Floride. Leurs tournées et autres activités les empêchent-elles d'être connectées à l'actualité de leur pays ? Ou, comme le rappeur Nelly  - originaire du Missouri comme Michael Brown et qui s'est révélé très attristé sur Instagram  - attendent-ils d'en savoir plus sur les circonstances du drame ?

AUDIO - "Be Free", le morceau de J Cole :

Lire et commenter