Album RTL de l’année avec metronews : et si c’était "In Extremis" de Francis Cabrel ?

Album RTL de l’année avec metronews : et si c’était "In Extremis" de Francis Cabrel ?

DirectLCI
ZOOM – Ils ne sont plus que cinq, candidats à l'album RTL de l'année, avec metronews. Coup de projecteur sur "In Extremis", le treizième album de Francis Cabrel, alors que son auteur est actuellement en tournée dans toute la France.

In Extremis de Francis Cabrel est candidat à l'album RTL de l'année avec metronews, qui sera décerné début décembre. Après une première sélection réalisée par les auditeurs de la station, ses quatre concurrents sont : Fearless de Marina Kaye, Alain Souchon & Laurent Voulzy de Alain Souchon et Laurent Voulzy, Eternels jusqu'à demain de Thomas Dutronc et Rester Vivant de Johnny Hallyday. Le vainqueur, désigné par un jury d'auditeurs, recevra son trophée lors d'une soirée spéciale qui sera diffusée fin décembre sur RTL. Il (ou elle) succédera au palmarès à Calogero avec Les Feux d'artifice.

► Ce qu’on pense
Au diable la caricature ! Francis Cabrel, 62 ans, c’est une voix, une écriture, un son aussi qui s’est enrichi d’influences multiples au fil des décennies. Sur In Extremis, enregistré entre Astaffort et Paris, le cœur de l’enfant d’Agen bat tout de même très fort pour le blues, à l’image de l’entêtant "Dur comme Fer" qui ouvre les débats. Ce treizième album parle d’amour, forcément, de politique aussi, de l’état du monde et de nos vies, son auteur maniant les mots avec un mélange de gravité et d’ironie dont il a le secret. Le résultat est à la fois chaleureux et poignant, rêveur et captivant. Un grand cru, qui s’est déjà écoulé à plus de 350 000 exemplaires.

► Ce qu’il en dit
"J'attends toujours le temps qu'il faut pour vivre des choses suffisamment fortes", confiait Francis Cabrel à metronews à la sortie de In Extremis, en avril dernier. Tout le monde a l'air de pardonner mes longues absences, je ne dis pas que j'en profite, mais je mets ça au profit d'un retour appliqué. Pour moi, une chanson doit être habitée, vécue, pensée, soupesée, évaluée. Il y a tout un travail en amont avant de décider de se lancer. Un morceau comme 'A chaque amour que nous ferons' m'a pris 6 mois de rature, de réécriture. Ça devient vite une obsession, presque une folie maladive."

► L’info en plus
Il prend son temps pour enregistrer puisque Des Roses et des Orties, le précédent, avait décroché le trophée de l’album RTL de l’année... en 2008. Mais une fois de retour sur le devant de la scène, Francis Cabrel ne quitte plus son public. Depuis le mois de septembre, il est en tournée dans toute la France. Fin novembre, il a donné sept concerts à l’Olympia, à Paris, revisitant ses classiques en mode acoustique. Avant de traverser de nouveau l’hexagone non stop jusqu’en avril prochain avec son groupe au grand complet.

A LIRE AUSSI
>> Francis Cabrel dans metronews : "Passer 60 ans m'a fait un choc"
>>  Album RTL de l'année : et si c'était Rester Vivant de Johnny Hallyday ? >>  Qui sont les 5 finalistes de l'album RTL de l'année avec metronews ?  

Sur le même sujet

Lire et commenter