Alléluia, Faith No More enregistre un nouvel album

MUSIQUE
ROCK - 17 ans après "Album of the Year", le groupe américain Faith No More est actuellement en studio pour enregistrer un nouvel opus. Inclassable, comme à la grande époque, promet le bassiste Billy Gould.

Faith No More, c'est l'un des groupes les plus singuliers de sa génération, explosant les frontières du rock et du metal au tournant des années 1990. A tel point qu'un disque comme Angel Dust reste aujourd'hui une surprise permanente, avec ses riffs de guitare d'enfer, ses claviers d'outre-tombe, ses samples angoissants, ses chorales d'enfants sorties de nulle part... et bien sûr le chant cartoonesque de l'imprévisible Mike Patton. Après Album of the Year, en 1997, la formation originaire de San Francisco rendra les armes, au grand désespoir de ses fans.

Et si son détonant leader n'a cessé d'enregistrer, au cours des années 2000 (Fantomas, Tomahawk, Peeping Tom etc.), l'ombre de FNM planera longtemps au-dessus de nos têtes... avant une reformation presque inespérée, sur scène, en 2009. A l'époque, pas question toutefois de retourner en studio, malgré la demande du public. Jusqu'à la fin 2011, où le bassiste Billy Gould, tête pensante du quintette, avoue se lasser de jouer les mêmes tubes, à longueur de concerts. Le batteur Mike Bordin et le guitariste Jon Hudson le rejoindront dans un premier temps, histoire de "jammer" un peu.

10 titres en boite et une sortie prévue en avril prochain

Mike Patton, et le claviers Roddy Bottum, mettront un peu plus de temps à se laisser convaincre. "Il y avait une certaine appréhension de leur part", raconte le bassiste, ce mois-ci dans les pages du magazine Revolver . "Au bout d'un moment je me suis dit qu'on écrivait juste pour nous trois. Mais petit à petit, les deux autres se sont remis dans le bain et ont commencé à contribuer". Le chanteur viendra ainsi écouter les démos du groupe, avant d'enregistrer ses parties dans son home studio, tandis que Roddy Bottum, désormais basé à New York, apportera sa patte toute personnelle par échange de fichiers digitaux, avant de rejoindre ses vieux copains à Oakland.

A ce jour, le Faith No More ressuscité a déjà 10 titres en boites, et 15 autres à l'état de maquettes. Déjà jouée sur scène, ces derniers mois, "Matador" sera le premier single, et paraîtra le 28 novembre lors du Record Store Day. "Il me rappelle le premier Siouxie and the Banshees, avec un vrai piano qui apporte une touche organique", explique Billy Gould. Parmi les titres qui devraient figurer sur l'album, le bassiste cite également "Cone of Shame", "du rock n'roll à base de blues, avec des influences de Link Wray, les Cramps, et un peu de black metal". Pour découvrir ce nouveau bébé, forcément étrange, et sans doute très turbulent, rendez-vous en avril 2015.

D'ici là, metronews vous propose de (re)découvrir l'excellent "Midlife Crisis", extrait de Angel Dust...

Lire et commenter