Attentats à Paris : Metallica rend hommage à Thomas Ayad du label Mercury

Attentats à Paris : Metallica rend hommage à Thomas Ayad du label Mercury

MUSIQUE
DirectLCI
EMOTION – Il avait travaillé avec les plus grands. Thomas Ayad, 32 ans, "project manager" au sein du label Mercury, filiale d'Universal, est décédé dans la tuerie du Bataclan, vendredi dernier. Après Keith Richards des Rolling Stones et Justin Bieber, c'est au tour de Metallica de lui rendre hommage.

Il a perdu la vie alors qu'il célébrait la musique qu'il aimait. Thomas Ayad, 32 ans, est l'une des victimes des terroristes qui ont frappé le Bataclan, vendredi 13 novembre, lors d'un concert des Eagles of Death Metal. Depuis, de nombreux amis et proches ont rendu hommage au jeune homme, qui travaillait au sein du label Mercury, filiale de la major Universal. Des anonymes. Mais aussi des stars de la musique comme Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones, qui a posté un cliché en sa compagnie, le lundi 16 novembre.  

"My heartfelt condolences go out to the family and friends of Thomas Ayad. Words cannot express the horror of what...

Posté par Keith Richards sur  lundi 16 novembre 2015

Ou de Justin Bieber, mardi, qui a posté un tweet émouvant en sa mémoire. 

Ce mercredi, c'est au tour de Metallica d'adresser un message à Thomas. "Nous avons eu la chance de travailler avec Thomas Ayad chez Universal Music France au cours des huit dernières années et s'il avait le titre officiel de "project manager", nous le considérions comme un membre de la famille Metallica, un fan, un ami... et un visage familier et chaleureux à chaque fois que nous venions en France", peut-on lire dans un message Facebook, sous une photo du jeune homme, en compagnie de James Hetfield, le chanteur et guitariste de la formation de San Francisco, lors de l'enregistrement de "Taratata", en 2011. 

We had great fortune to work with Thomas Ayad at Universal Music France for the past eight years and while Thomas had...

Posté par Metallica sur  mardi 17 novembre 2015

"Vendredi, nous avons perdu Thomas, au Bataclan, d'une manière qu'aucun d'entre nous ne peut comprendre. Nos pensées vont à ses amis, sa famille, ses collègues de travail et tous les Parisiens durant ces temps difficiles", concluent les musiciens américains. 

A LIRE AUSSI
>>
Guillaume B. Decherf, un journaliste qui vivait pour l'amour de la musique
>> Et si on plaçait les Eagles of Death Metal en tête des ventes ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter