Aux Vieilles Charrues, Pharrell Williams fait résonner la Marseillaise pour les victimes de l'attentat de Nice

Aux Vieilles Charrues, Pharrell Williams fait résonner la Marseillaise pour les victimes de l'attentat de Nice

HOMMAGE - Pharrell Williams a tenu à rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Aux Vieilles Charrues, il a apporté son soutien à la France et a fait résonner la Marseillaise en hommage aux victimes.

En concert aux Vieilles Charrues, Pharrell Williams a tenu à rendre un hommage aux victimes de l’attentat de Nice. Sur la scène Kerouac, l’Américain a attendu la toute fin de son show pour s’adresser à son public mais aussi à la France, voire au monde. Avant de lancer son titre "Happy", le chanteur annonce : "Et maintenant, nous allons être heureux, car la France n’a pas peur", rapporte le site Culturebox.

Le public scande "Not Affraid" quand des enfants font leur entrée sur l’immense scène pour danser avec Pharrell Williams. Pour lui : ces enfants sont le futur. Pour lui :"quand ils seront grands, ils n’auront pas peur du terrorisme". Le chanteur ajoute un mot aussi dans le sens de Black Lives Matter : "Ils ne verront pas non plus les hommes noirs encore assassinés aux Etats-Unis. Tout cela sera fini", référence à Alton Sterling, cet homme noir américain tué par la police de Bâton Rouge (Louisiane) dans la nuit du 5 au 6 juillet dernier. Il poursuit : "Cela commence ce soir. Avec vous, exerçant votre liberté", alors que le clip de "Freedom" est diffusé et que le public lève spontanément les poings vers le ciel.

Pour terminer son concert aux Vieilles Charrues, Pharrell Williams choisi de faire résonner la Marseillaise. Lui, face aux spectateurs, fait le salut militaire. Les fans, eux, entonnent les paroles de l’hymne français. Et de conclure : "Il y a eu tellement d'amour". De quoi, se sentir "happy", un moment en tout cas.

 Frero Delavega refuse d’avoir peur, eux aussi

Après l’attentat de Nice, le maire de Ste Maxime a décidé d’annuler le concert complet que le duo star devait assurer lundi soir. Une décision que ne digère pas les Fréro Delavega qui se sont exprimés sur leur page Facebook. Eux aussi, refusent d’avoir peur et regrettent cette annulation : "Nous nous refusons d'avoir peur et vous invitons à sortir et venir danser, chanter, crier avec nous au nom de l'amour, de la vie", écrivent les interprètes de "Sweet Darling". Et d’assurer, qu’ils souhaitaient maintenir la date. 

A LIRE AUSSI 

>>  Attentat de Nice : Hanouna, DiCaprio, Lady Gaga... Les stars réagissent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.