"Zombie" : l’incroyable histoire de la reprise metal du tube des Cranberries

DirectLCI
INSOLITE - C’est le tube metal du moment. "Zombie", le classique des Cranberries, caracole en tête des charts rock dans une version virile de la formation américaine Bad Wolves. Une reprise à laquelle la chanteuse Dolores O’Riordan devait participer avant sa mort. Explications.

Le 15 janvier, Dolores O’Riordan s’éteignait à Londres à l’âge de 46 ans, victime d’une surdose de Fentanyl, un puissant analgésique. Ce jour-là, la chanteuse des Cranberries était attendue dans un studio de la capitale britannique par les musiciens de Bad Wolves, un groupe de metal américain jusqu’ici inconnu au bataillon.  Deux semaines plus tôt, l’icône des années 1990 avait entendu la démo de leur version de "Zombie", le tube mythique des Cranberries, par l’intermédiaire de Dan Waite, le patron du label Eleven Seven, un ami commun. 


A l’époque, le chanteur Tommy Vext et ses partenaires rêvent simplement d’avoir sa bénédiction. "J’étais commun un gamin craintif qui attend l’approbation d’un adulte", se rappelle ce solide gaillard tatoué, dans une interview accordée à "Billboard". Sous le charme, Dolores O’Riordan va carrément proposer de chanter en duo avec son fan américain. Jusqu’à ce jour tragique. "Dan devait aller la chercher le matin", se rappelle Tommy. "Je me suis couché en me disant que j’allais collaborer avec l’une de mes idoles de jeunesse. Et puis le lendemain j’ai reçu un texto m’annonçant la nouvelle. Je n’en revenais pas."

Plus de 66 millions de vues sur Youtube

Après le drame, les membres de Bad Wolves s’interrogent sur l’opportunité de publier leur version de la chanson, sans Dolores. Après deux EPs, ils disposent de suffisamment de morceaux pour sortir leur premier album. Avec l’accord des proches, de la défunte, ils décident finalement d’en faire leur prochain single. Et de reverser une partie des royalties à sa famille. Ils auraient eu tort de s’en priver. Mis en ligne le 22 février, le clip de la reprise cumule à ce jour plus de 66 millions de vues sur Youtube. Tommy Vext y donne la réplique à une jeune femme, recouverte de poussière d’or, comme dans la vidéo de la chanson d’origine, presque aussi célèbre que ce morceau, sorti à l'automne 1994. Et dont le message sur les violences armées en Irlande du Nord reste tristement d'actualité.

Du côté des ventes, le "Zombie" new look caracole en tête des charts rock, aux Etats-Unis comme en France. Même s’ils s’en défendent, les musiciens de Bad Wolves, issus de formations diverses (Divine Heresy, DevilDriver, God Forbid), bénéficient grâce à cette reprise d’une exposition inespérée. Au point de booster les ventes de leur premier album, "Disobey", sorti le 11 mai dernier. Un concentré plutôt séduisant de metal extrême, mâtiné d’influences grunge, qu’ils défendront sur scène tout l’été. Avec forcément une pensée pour Dolores O’Riordan. "Son frère m’a envoyé un e-mail après avoir découvert la vidéo", raconte Tommy Vext. "Il disait que sa famille était très émue. Et il nous félicitait pour 'votre chef d’oeuvre'... ça veut dire qu’on a réussi." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter