Britney Spears : Las Vegas, son chemin de croix rédempteur

Britney Spears : Las Vegas, son chemin de croix rédempteur

DirectLCI
RENAISSANCE – Sept ans après son dernier passage en France, Britney Spears présente cette semaine à Paris "Piece of Me", le show joué pendant quatre ans sur le célèbre Strip de Las Vegas. LCI vous conte comment la princesse de la pop a retrouvé la lumière dans la ville des péchés.

La zone est aussi désertique que la carrière de ceux qui s’y implantent. A côté des Céline Dion et Elton John dont le simple nom suffit à remplir un stade, Las Vegas est pour la majorité des artistes l’espérance de glaner un second souffle. De réveiller les fans les plus endormis. Et de renflouer un peu le compte en banque. Alors quand Britney Spears pose ses valises dans la ville des péchés en septembre 2013, l’annonce surprend. La chanteuse américaine, alors âgée de 32 ans, surfe toujours sur le succès de "Femme Fatale", son 7e album studio classé numéro un aux Etats-Unis la semaine de sa sortie et dont elle vient de faire la promotion lors d'une grande tournée mondiale.

Elle sort dans la foulée "Britney Jean", un 8e opus porté par le single "Work Bitch" qui lui offre une place dans le top 10 des ventes. "Britney Bitch" se met au boulot et poursuit sa métamorphose physique pour assurer initialement 50 shows par an, pendant deux ans. L'aventure "Piece of Me" en durera quatre. La mise en scène - "à l'américaine" - est soignée, les décors sont impressionnants et ses plus grandes tubes s'enchaînent. Le spectacle est encensé par la critique et est désigné "meilleur du Strip" en 2016 et 2017. On est alors loin de l'image sulfureuse et un peu perdue que la chanteuse traînait comme un boulet depuis sa crise de 2007. "J'ai eu un déclic : avoir vos enfants, votre famille et ce mode de vie, cela a fait sens de tout avoir au même endroit", explique-t-elle à Billboard en 2015 pour justifier son choix. A Vegas, Britney Spears renoue avec ses fils Preston et Jayden, dont elle avait perdu la garde il y a dix ans et devenus, malgré eux, héros des réseaux sociaux de leur célèbre mère.

La vente des billets a rapporté plus de 130 millions de dollars

Son compte Instagram est d'ailleurs comme un livre ouvert sur sa psyché. La chanteuse y semble comme libérée, affichant sa relation avec son petit ami Sam Asghari. Sur scène, elle apparaît plus apaisée et communique largement avec la salle de l'Axis au Planet Hollywood, dont les 4600 sièges affichent presque complets chaque soir. Le public suit aussi et les fans de la première heure cassent leur tirelire pour leur idole. Peu importe s'il leur en coûte 100 dollars la place en moyenne pour la voir "performer" en playback. "'Piece of Me' célèbre ses chansons, pas sa capacité à chanter", titrait le Las Vegas Review-Journal. Car au fond, c'est l'icône pop plus que la chanteuse que les gens viennent applaudir pendant 90 minutes. Et elle s'avère toujours aussi bankable. Les chiffres ont même donné le tournis à Forbes qui loue "l'incroyable héritage" laissé par Britney Spears à Vegas. 

En vidéo

ARCHIVES - Britney Spears fait son grand retour

Au total, en quatre ans, Britney Spears vendu pour plus de 130 millions de dollars de billets, fait se déplacer plus de 900.000 spectateurs et sorti un 9e album ("Glory"). Outre redorer son propre blason, elle a aussi redonné à l'industrie musicale de Las Vegas ses lettres de noblesse. Après elle, Lionel Richie, Mariah Carey et Jennifer Lopez se sont ainsi bousculés pour passer par la case "résidence". 


Alors, pourquoi s'arrêter là ? Après 11 dates en Asie l'été dernier et un dernier show donné pour la Nouvelle année 2018, Britney Spears débarque donc en Europe -notamment mardi et mercredi à Bercy- avec le spectacle qui lui a fait tant de bien. Un show millimétré qui devrait être suivi en 2019 par un second, au Park Theatre du Monte Carlo Resort. Toujours à Las Vegas, ville des péchés devenue le lieu de sa rédemption. La princesse de la pop aurait tort de se priver.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter