Ce n’est pas avec son nouveau single "Perfect Illusion" que Lady Gaga va sortir de sa zone de confort

Ce n’est pas avec son nouveau single "Perfect Illusion" que Lady Gaga va sortir de sa zone de confort

PLAT – Depuis longtemps, Lady Gaga se positionne sur des hits mi-disco, mi-EDM, dont la popularité est surtout garantie par les clips. Rebelote pour le premier single de son prochain album, TBA, attendu fin 2016. Correct et sans aspérités.

On aurait préféré que la reine du transformisme bouscule un peu plus ses habitudes. Ce vendredi 9 septembre, Lady Gaga a dévoilé "Perfect Illusion" le premier single de son prochain album TBA (ou LG5) attendu fin 2016 et, si personne ne doute que le futur clip éponyme en mettra plein les mirettes au niveau esthétique, le contrat n’est pas vraiment rempli sur le seul plan musical. 

Dès les premières notes, Lady Gaga applique les mêmes recettes que pour ses premiers albums, The Fame et The Fame Monster, sortis en 2008 et 2009, à savoir un savant dosage de pop et de disco mâtinées d’EDM, de faux synthés rock vaguement eighties et d’un beat un peu pauvre, mais considéré par les producteurs comme suffisamment efficace pour assoir un refrain. Et pour le pont, eh bien, il n’y a qu’à chanter le refrain une octave au-dessus. Non, Lady Gaga a déjà fait carrément mieux. Et finalement, tout repose ici sur le teasing minutieux de chaque extrait.

Rien qu’en 2013, ARTPOP prenait déjà plus de risques en se vautrant dans le kistch et l’électro. Or, c’est bien à la diversification de ses excès que les Little Monsters reconnaissent leurs stars. Ces derniers espèreront sûrement un peu plus d’excentricité mélodique sur le reste de l’album, dont on connait déjà les collaborateurs (Elton John, Mark Ronson, Paul McCartney…) mais pas la date de sortie précise. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

    Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

    Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.