Céline Dion a ouvert sa tournée française à Bordeaux, et même Alain Juppé était sous le charme

DirectLCI
"MERCI L’ARTISTE" – Pour la première prestation de sa tournée dans l'Hexagone, la chanteuse québécoise a eu le privilège d’inaugurer le stade des Girondins, le Matmut Atlantique, en configuration concert ce jeudi soir. Malgré la pluie et quelques soucis d’organisation au départ, les 32.000 spectateurs étaient plus que ravis. Y compris le maire de la ville, Alain Juppé. Revue de tweets.

Les mauvaises langues diront que c'est elle qui a amené la pluie. Mais il fallait plus que quelques gouttes d'eau pour arrêter les fans de Céline Dion. Coupe-vents sur le dos, ils étaient 32.000 à avoir pris place jeudi soir dans l'enceinte du Matmut Atlantique pour le premier concert français de la tournée de la Québécoise. Premier concert également pour le stade des Girondins de Bordeaux, inauguré en mai 2015. Et les spectateurs présents n'ont pas manqué de signaler sur Twitter "l'attente interminable" pour entrer. Certains en ont même manqué la première partie, assurée par la Québécoise Véronic Dicaire.

Nous voici à Bordeaux la capitale mondiale du vin (...). Les musiciens sont heureux vous ne pouvez pas savoir.Céline Dion, épicurienne

Mais là encore, pas de quoi ternir leur enthousiasme. Quelques heures avant le début du show, Céline Dion elle-même avait dit avoir "hâte de voir" le public bordelais. Ses premiers mots sur scène ont été pour lui. "Tellement heureuse d'être parmi vous et très excitée aussi parce que ce soir c'est le premier show français (...). Nous voici à Bordeaux la capitale mondiale du vin (...). Les musiciens sont heureux, vous ne pouvez pas savoir", a-t-elle lancé selon des propos rapportés par l'AFP, avant d'avoir un mot pour "une autre première : c'est le premier concert dans votre magnifique stade".

Changements de tenue

Contrairement à sa précédente tournée l'an dernier, Céline Dion a multiplié les changements de tenue. Les tubes d'hier et d'aujourd'hui, en français et en anglais, étaient eux toujours là, de "S'il suffisait d'aimer" à "Pour que tu m'aimes encore" en passant par le titre de Titanic, "My heart will go on". "C'est difficile ce soir de vous quitter après avoir reçu autant d'énergie 

et d'émotions pendant plus de deux heures", a-t-elle déclaré à la fin. 


Selon des images captées par les spectateurs, elle a même eu quelques difficultés à s'éclipser, multipliant les coucous du bras alors qu'elle était en route vers les coulisses. Les messages dithyrambiques des fans inondaient encore les réseaux sociaux vendredi matin.

Quelle voix, quelle présence !Alain Juppé, maire de Bordeaux et fan de Céline Dion

Parmi ces spectateurs conquis, le maire de Bordeaux himself qui s'est lui aussi fendu d'un tweet de satisfaction. "Sous une pluie battante, Céline Dion enflamme le grand stade de Bordeaux. Quelle voix, quelle présence ! Merci l'artiste", a ainsi écrit Alain Juppé.

De bon augure pour la suite du tour de France de la diva québécoise. Céline Dion poursuit dès ce week-end sa Grande boucle à elle avec deux dates au Stade Pierre Mauroy à Lille (1er et 2 juillet). Elle passera ensuite par Paris (4, 5, 8 et 9 juillet), Lyon (12 juillet), Marseille (18 juillet) et Nice (20 juillet). Tout un programme.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter