Charlotte OC, le nouveau bijou de la pop britannique à découvrir d'urgence

DirectLCI
DOUCEUR BRITANNIQUE - La chanteuse est venue présenter à LCI son premier album "Careless People", enchaînement subtil de textes sombres et profonds interprétés avec intensité. En un mot, une perle ! Et en bonus, une version acoustique du titre phare de l'album, joué spécialement dans notre Facebook Live.

Charlotte OC vient de Blackburn, dans le nord de l'Angleterre, où elle vit toujours. Dès l'enfance, son père lui met une guitare entre les mains. La musique est très présente dans la maison -de la folk, de la soul-, elle commence à s'y intéresser très tôt. 


La première fois qu'elle naît en tant qu'artiste, elle a 18 ans. Repérée sur Myspace par une grande maison de disques, elle signe un contrat pour produire son premier album. Mais elle ne se sent pas prête. "J'étais tellement jeune, je n'étais pas préparée à ça, je n'avais pas encore décidé de qui j'étais et de comment me présenter au monde. Mais quand je regarde en arrière, je me dis que j'ai beaucoup appris", explique-t-elle à LCI.

Fin 2013, sort un premier EP, Color my heart, diffusé par quelques radios, dont Nova en France. Le ton est donné : une voix suave, des textes empreints de mélancolie, le tout interprété avec classe et sobriété. Entre Lana Del Rey pour la noirceur et Alicia Keys pour le grain de voix. 


Désormais âgée de 26 ans, Charlotte OC a pris le temps de se définir en tant qu'artiste et ce "vrai" premier album, Careless People, en est la preuve. Son inspiration, elle l'a puisée dans le salon de coiffure de sa mère. "J'écoutais ces femmes s'épancher sur leurs ruptures et je me disais 'Oh mon dieu, j'ai hâte de vivre la même chose, comme ça je pourrais écrire'. Je crois que c'est comme ça que cela a commencé." 

Je suis toujours dans un état d'angoisse existentielleCharlotte OC

Elle y parle aussi des relations familiales, souvent compliquées, comme dans le single Darkest Hour, qu'elle nous a interprété en live (voir la vidéo au début de l'article). "Darkest Hour parle de ma famille. La dynamique d'une famille est très compliquée, c'est un équilibre. Quand quelque chose ne se passe pas bien, c'est à la fois douloureux et cela rapproche en même temps", souligne Charlotte OC. Le côté sombre, elle l'assume : "Je suis toujours dans cette état d'angoisse existantielle, parce que je suis passionnée par ce que je fais. Cela ressort quand je suis sur scène."


On pourra découvrir prochainement le clip de Darkest Hour et retrouver la chanteuse britannique sur scène lors des festivals de l'été. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter