Comment le rappeur Damso s’est invité sur le nouvel album de Kendji Girac

DirectLCI
ZOOM - Sur son troisième album, "Amigo", disponible ce vendredi, Kendji Girac s’est associé au rappeur belge Damso. Deux artistes dont les univers sont moins différents qu’on pourrait le croire…

Leur collaboration avait été révélée dès décembre dernier. Depuis, les fans de Damso s’interrogeaient. Que venait faire l’ombrageux rappeur belge d’origine congolaise sur "Amigo" (Mecury), le troisième album du souriant gitan Kendji Girac ? Dans une interview accordée au Parisien ce vendredi, l’auteur de l’album "Lithopédion", en tête des ventes en France cet été, révèle avoir passé un mois aux côtés du vainqueur de "The Voice 3". Pour s’imprégner de son univers. Et lui ouvrir de nouvelles portes…


"Quand on discutait, j’écrivais dans ma tête en même temps, je faisais des rimes", raconte-t-il à nos confrères. "Ce qui m’intéresse, c’est de ne former qu’un avec l’artiste. Il m’a fait confiance et c’est normal que je prenne le temps de l’écouter et de poser des questions parfois intimes pour vraiment comprendre son univers. C’est le seul moyen d’être sincère dans mon écriture pour lui. Le fait qu’il soit d’un monde très loin de la musique m’a plu."

Quatre titres vont naître de ces séances de travail, parmi lesquels "Amigo", le titre qui donne son nom au disque, disponible ce vendredi. "Loup solitaire, j’ai si peu d’amis", chante Kendji Girac, avec un phrasé plus urbain que d’ordinaire. Manière d’exprimer le spleen et le sentiment d’isolement qu’il a pu ressentir depuis qu’il est devenu l’un des plus gros vendeurs de disques en France, avec plus de 20,5 millions d’exemplaires vendus de ses deux premiers albums.


Ce goût du "crossover" musical, également marqué par les apparitions de Vianney et de Claudio Capéo, Kendji Girac le doit en grande partie à Renaud Rebillaud, le faiseur de tubes qui l’accompagne depuis sa carrière post-"The Voice". Et qui après avoir œuvré auprès de Sexion d’Assaut, a fait de Maître Gims le champion absolu des charts français. La preuve supplémentaire, si besoin en était, que rap et variétés font plus que jamais bon ménage. N’en déplaise aux puristes.


>> Kendji Girac sera l’invité ce samedi du 20H d’Anne-Claire Coudray, sur TF1

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter