En tête-à-tête avec Calogero dans le Grand Studio de RTL

En tête-à-tête avec Calogero dans le Grand Studio de RTL
MUSIQUE

AVANT-PREMIERE - Calogero a été choisi par les auditeurs de RTL et les lecteurs de Metronews pour succéder à Nolwenn Leroy. Le chanteur a remporté le prix de l'album de l'année. Pour l'occasion, il était dans le Grand Studio de RTL pour une soirée de remise de prix placée sous le signe de la surprise et l'émotion. L'émission sera diffusé le 1er janvier 2015, on vous livre quelques spoilers !

Il est l'un des chanteurs préférés des Français. Vingt ans de carrière, des tubes à la pelle, des tournées sold-out : Calogero est un winner. Ses albums se vendent comme des petits pains, le dernier en date, Les feux d'artifice , se classe dans les meilleures ventes d'albums en France avec plus de 300 000 exemplaires écoulés.

L'année 2014 du Franco-italien se termine de la plus belle des manières puisqu'il s'est vu remettre le prix de l'album RTL-Metronews, une récompense attribuée par le public qui l'a préféré à Julien Doré ou encore Florent Pagny. "Je suis fou de joie ! Parce que je n'ai jamais eu de brevets ou de diplômes, j'ai le goût des prix. Je voulais être un musicien reconnu... C'est ce qui m'arrive aujourd'hui, on me remet des prix pour ma musique, c'est chouette", confie le chanteur, très ému.

Fidèle à la tradition, Calogero a profité de cette remise de prix pour offrir une version inédite d'une poignée de ses chansons dans le Grand Studio de RTL. "En apesanteur", "Le Portrait", "Face à la mer" ou encore "Le Soldat". Composée pour Florent Pagny, cette chanson, il la chantera en tête-à-tête avec son piano. Il confiera d'ailleurs à la trentaine de chanceux présents ce soir-là qu'il a toujours du mal avec les trois premières phrases de la chanson. Multi-instrumentiste, Calogero chante ses titres droit dans les yeux de son public qui, ravi de cette proximité inédite avec le public, n'hésitera pas échanger, parler, chanter et se lever pendant les titres.

"J'ai des plaisirs simples"

Ce Grand Studio, c'est aussi le moment pour Calogero de revenir sur son album. Face à Anthony Martin, le chanteur raconte l'importance qu'il attache au monde qu'il l'entoure : "je confie mes inquiétudes aux auteurs avec qui je travaille. J'essaie de traiter des sujets forts, sans jamais donner de leçon. Je me demande comment on est arrivés à une banalisation de la violence en France, mais je n'ai pas la réponse. Si j'avais la réponse, je ne ferai pas la chanson".

Et s'il est un chanteur adoré et adulé, il confie qu'il a su rester une personne simple peu intéressée par le star-system : "j'ai des plaisirs simples. Cela vient de mes origines. Je viens d'un milieu ouvrier, on était bien, heureux, et ce qui important pour moi, ce n'est pas de devenir une star. Je voulais être reconnu pour ma musique. Je mets toujours ma musique au centre. Si j'en suis arrivé là, c'est parce que j'ai travaillé comme un malade". Une personne simple qui reste sans voix lorsque Paul McCartney lui adresse un message personnel : "J'aime que tu sois un bassiste, que tu sois gaucher, et j'aime que tu m'aimes ! Tu as l'air d'un être bon gars. Je t'envoie tout mon amour". Quand il retrouve l'usage de la parole, Calogero, très ému, déclare qu'il fera de ces quelques mots son futur message de répondeur.

Diffusion de la soirée "Le Prix de l'Album RTL de l'année" le 1er janvier 2014 à 19 heures sur RTL.

Lire et commenter