"Filthy" : Justin Timberlake fait son Steve Jobs et divise ses fans

"Filthy" : Justin Timberlake fait son Steve Jobs et divise ses fans

MUSIQUE
DirectLCI
SEXYBACK – Le chanteur américain Justin Timberlake vient de dévoiler le clip de "Filthy", premier extrait de l’album "Man of the Woods" à paraître le 2 février. Sur les réseaux sociaux, ce retour electro-pop en mode Steve Jobs 3.0 ne fait pas l’unanimité…

C’est le premier événement musical de 2018. Le 2 février prochain, Justin Timberlake publiera Man of the Woods, un cinquième album solo que l’ancien membre de N’Sync a concocté l'an dernier avec Timbaland et les Neptunes, ses producteurs de longue date. En début de semaine, le chanteur américain dévoilait sur Instagram une bande-annonce augurant d’un virage country, en phase avec les origines familiales de cet enfant de Memphis, Tennessee. Une fausse piste ? 


Ce vendredi matin, les fans ont pu découvrir le clip de "Filthy", un premier single qui sonne comme… du Justin Timberlake. Mis en scène par Mark Romanek, ce come-back nous propulse en 2028, à Kuala Lumpur où le chanteur, en lunettes et pull moulant, donne une conférence high-tech "à la Steve Jobs" devant un public conquis d’avance. Sauf qu'après avoir salué la foule, "JT" laisse entrer en scène un robot qui va se livrer à une chorégraphie endiablée, entouré d’une poignée de danseuses sexy.

Musicalement, on est en terrain conquis. Après une intro jazz-rock qui devrait faire fureur en concert, les beats synthétiques de Timbaland prennent le pouvoir… et tournent un peu en rond. Quelque part entre le "Kiss" de Prince et son propre "SexyBack" de 2006, Justin Timberlake joue clairement la sécurité. Si bien que sur les réseaux sociaux, une partie des fans affiche une certaine frustration…

La suite de Man in the Woods sera-t-elle plus surprenante ? Premier élement de réponse vendredi prochain puisque Justin Timberlake dévoilera un deuxième single, et un deuxième clip à la clé. Quatre titres seront dévoilés ainsi jusqu'à la sortie de l'album, le 2 février. Deux jours plus tard, le chanteur se produira à la mi-temps du Super Bowl, la finale du championnat de football américain à Minneapolis, Minnesota.


Des retrouvailles savoureuses puisqu'en 2004, Justin Timberlake avait été à l'origine de plus grand scandale de l'histoire de ce concert, suivi par des centaines de millions de spectateurs à travers le monde. Invité sur scène par Janet Jackson, le jeune chanteur avait posé une main sur le sein nu de la soeur de Michael, une image qui avait choqué l'Amérique puritaine...

En vidéo

Justin Timberlake de retour au Super Bowl : comment il a choqué l'Amérique puritaine en 2004

Justin Timberlake, qui devrait annoncer une grande tournée mondiale dans les jours qui viennent, est doublement dans l'actualité en ce début d'année puisqu'il sera, le 31 janvier prochain, à l'affiche de Wonder Wheel, le nouveau film de Woody Allen. Dans le New York des années 1950, le chanteur tient le rôle d'un maître-nageur, sur la plage de Coney Island, qui tombe amoureux d'une femme mariée, interprétée par Kate Winslet... mais aussi de sa belle-fille, incarnée par Juno Temple. Sacré JT... 

Plus d'articles

Lire et commenter