Grâce aux dons de ses fans, Johnny Hallyday a sa statue géante à Viviers en Ardèche

INSOLITE – Une statue de Johnny Hallyday de 3 mètres de haut a été inaugurée samedi à Viviers, dans l’Ardèche. Un projet réalisé grâce aux dons de plus de 300 fans du rockeur. Explications.

Il a réussi son pari. Après avoir fait appel à la générosité des fans de Johnny Hallyday, Pierre Regottaz, 76 ans, un retraité de Viviers, dans l’Ardèche, a inauguré samedi une statue du rockeur de 3 mètres de haut, réalisée en un temps record par l’artiste Daniel George. "Il y avait un tel boulot !", expliquait à LCI il y a quelques jours cet ancien professeur d’histoire, aujourd'hui romancier. "Daniel a travaillé 14 heures par jour, et il a effectué en 3 mois ce qui lui aurait pris 6 mois en temps normal." 


Pour immortaliser Johnny, les deux hommes ont parcouru des dizaines de photos de leur idole. "Au fil des années, son visage a beaucoup changé", souligne Pierre Regottaz. "On a opté pour une tête de la cinquantaine, avec un peu de barbe." Une première version de la statue, de 70 kg, a permis de convaincre les derniers donateurs. "Sur la petite, il a le bras levé. Sur la grande, il tend le bras vers son public. Elle est puissante." A l'arrivée plus de 300 fans ont contribué à la réalisation du projet, pour un montant total de 13.000 euros.

Au fil des années, son visage a beaucoup changé. On a opté pour une tête de la cinquantaine, avec un peu de barbePierre Regottaz

Si l’idée est née à Viviers, ce n’est pas un hasard. C’est en effet dans ce petit village de 3.700 habitants qu’a vécu et a été enterrée Huguette Clerc, la mère de Johnny, en décembre 2007. La statue de son fils sera installée sur un terrain privé, appartenant à un restaurateur, en bordure de la départementale 76. Les premiers donateurs auront la primeur de son installation, ce vendredi, jour anniversaire du chanteur. Avant l’inauguration spectaculaire, samedi, en présence d’une armada de bikers.

Fan de longue date, Pierre Regottaz avait affrété un bus pour Paris en décembre dernier pour assister à l’hommage national à la Madeleine. "C’était magique de voir cet amour. Moi qui suis professeur d’Histoire, je n’avais jamais vu ça. On s’est rendu compte que c’était un phénomène incroyable." Dans la bataille judiciaire qui oppose les héritiers du rockeur à sa veuve Laeticia, il a clairement fait son choix : "Johnny n’a pas compris ce qu’il faisait. C’est terrible que cette jeune femme ne dise pas : ‘on applique le droit français et on n’en parle plus."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : l'immense "hommage populaire"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter