Grammy Awards 2014 : coupé avant la fin, Trent Reznor se venge sur Twitter

Grammy Awards 2014 : coupé avant la fin, Trent Reznor se venge sur Twitter

DirectLCI
COUP DE GUEULE – Le leader de Nine Inch Nails se régalait à l'idée de clôturer les Grammy Awards 2014 avec un casting de rockeurs all stars. Hélas, sa performance n'a pas été diffusée jusqu'au bout, la faute au chrono. D'où un "fuck you" bien senti sur Twitter.

Rockeur un jour, rockeur toujours. Trent Reznor a beau avoir l'habitude des tapis rouges, depuis qu'il compose les bandes originales de David Fincher, le leader de Nine Inch Nails ne se laisse pas marcher sur les pieds. Encore moins sur les décibels : dimanche soir, alors qu'il interprétait le titre "Copy A", avec Dave Grohl, Josh Homme des Queens of the Stone Age et Lindsay Buckingham de Fleetwood Mac, en clôture des Grammy Awards, sa performance a été recouverte par les crédits du programme, puis coupée avant son terme.

Furieux, Reznor s'est lâché sur Twitter quelques minutes plus tard : "Music's biggest night... to be disrespected. A heartfelt FUCK YOU guys". (La plus grande nuit de ma musique... et se faire manquer de respect. Un grand FUCK YOU de tout mon coeur – ndlr). En coulisses, le patron des Grammy Awards Neil Portnow justifiait cette décision mal vécue : "Nous gardons la dernière place de la soirée pour 'faire le boeuf', avec l'énergie qui va avec. Ensuite c'est une question d'horloge." Comprenez d'annonceurs qui avaient sans doute payé très cher l'écran publicitaire qui suivait la cérémonie.

Un sérieux récidiviste

Voilà qui ne devrait pas arranger les relations entre Mister Reznor et les grands pontes des Grammy. En 2001, déjà il s'était lâché dans les colonnes du Hollywood Reporter, qualifiant cette soirée de "truquée", "comme un concours de popularité dont les vainqueurs sont décidés à l'avance par un club d'initiés". Ce qui ne l'a pas empêché d'être nominés 13 fois dont cette année pour l'album Hesitation Marks . Et de l'emporter deux fois, en 1992 et 1995.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter