Grammy Awards : les Daft Punk peuvent-ils encore tout perdre ?

Grammy Awards : les Daft Punk peuvent-ils encore tout perdre ?

MUSIQUE
DirectLCI
CEREMONIE – Le duo français espère entrer dans l'histoire dimanche soir en remportant plusieurs trophées aux Grammy Awards. Concurrence acharnée, préjugés bien ancrés dans les mœurs, metronews fait le point sur leurs véritables chances de gagner.

C'est ce qu'on appelle un plébiscite. Jamais un groupe français n'avait récolté autant de nominations aux Grammy Awards, 5 cette année pour les Daft Punk. Le duo casqué, qui interprétera un medley de son dernier album sur scène, concourt pour 5 catégories, dont celle très convoitée du meilleur album de l'année. Les deux acolytes vont-ils tout rafler ou simplement faire de la figuration ? Peuvent-ils repartir bredouilles ?

Oui, à cause du lobby de la country
Le public américain est friand de musique country. Le palmarès des années précédentes plaide clairement en faveur de ce style plutôt boudé en France. Pour le prestigieux prix du meilleur album de l'année, les Daft Punk auront fort à faire face à Taylor Swift, déjà lauréate en 2010 avec Fearless. La jeune chanteuse fait partie des chouchous de la sélection, avec un total de 19 nominations et 7 prix glanés en l'espace de trois ans.

Non, grâce au casting international de leur album
Les Daft Punk ont refusé de figurer dans la sélection des Victoires de la musique. Sans doute estiment-ils que leur album à succès, Random Access Memories, prétend davantage à une récompense internationale au vu de son casting. Vénérés par les Américains, Nile Rodgers, Giorgio Moroder, Julian Casablancas et Pharrell Williams sont capables de faire pencher la balance en faveur du duo français, sans compter Paul Williams, compositeur de musiques de films respecté outre-Atlantique.

Oui, parce que ce serait une première pour un groupe français
C'est la première fois qu'un groupe français apparaît dans les nominations pour la sacro-sainte catégorie de l'album de l'année, l'équivalent du meilleur film aux Oscars. Pour l'emporter, il faudrait donc vraiment combattre certains préjugés et consacrer enfin la French Touch au plus haut sommet du paysage musical mondial. D'autres tricolores défendront leurs chansons dimanche soir, comme les Gipsy Kings, nommés pour le meilleur album de musiques du monde, et Alexandre Desplat, en lice pour les BO d'Argo et de Zero Dark Thirty.

Non, car ils sont les rois de l'électro
Concernant la catégorie du meilleur album de musique électronique, on voit difficilement comment la statuette pourrait leur échapper, au de leur domination dans ce rayon en 2013. Plus de 600 000 copies de Random Access Memories se sont arrachées aux Etats-Unis l'année dernière. Déjà vainqueurs en 2007 pour leur album live, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo seront opposés aux Britanniques de Disclosure et Calvin Harris et aux valeurs montantes de l'électro Pretty Lights et Kaskade.

Lire et commenter