"Que je t'aime" : Patrick Bruel lit un dernier message touchant à son "grand frère"

MUSIQUE
DISCOURS - Samedi lors de l'office religieux consacré à Johnny Hallyday décédé le 6 décembre, le chanteur Patrick Bruel a évoqué les souvenirs communs qu'il avait avec Johnny avant de le remercier infiniment pour son soutien inconditionnel.

"Je t'ai aimé comme un grand frère (...) Tu vas faire le voyage avec Jean d'Ormesson, vous allez bien vous marrer". Patrick Bruel, grand ami de Johnny Hallyday, a lu un texte durant l'office religieux consacré au chanteur, samedi. C'est lui qui l'a écrit, lorsqu'il a appris la disparition de l'idole, son idole. 


Très ému, il y parle de cet amour des Etats-Unis, de Lamborghini conduite à vive allure en compagnie du taulier, de ce déjeuner où Johnny "lui a annoncé avec calme, pudeur et tellement d'élégance cette maladie que [il] allai[t] vaincre (...). On a tellement ri... sans doute pour ne pas pleurer", raconte Patrick Bruel. 

Le chanteur est également revenu sur "cette invitation au Stade de France qui a tellement modifié le cours des choses pour [lui]", une référence à ce mémorable concert de 1998, où Johnny l'avait convié sur la scène du Stade de France pour un duo qui redonna l'envie à l'interprète de Casser la Voix. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : l'immense "hommage populaire"

Plus d'articles

Lire et commenter