Insulte à l'Islam : le batteur des Scorpions a été libéré de prison

Insulte à l'Islam : le batteur des Scorpions a été libéré de prison

DirectLCI
BAD BOY – Condamné à un mois de prison pour avoir insulté l'Islam à l'aéroport de Dubaï, le batteur américain du groupe allemand Scorpions a regagné les Etats-Unis.

Home sweet home. Un mois après avoir été arrêté en état d'ébriété avancée à l'aéroport de Dubaï, où il aurait proféré de multiples insultes à l'égard des passagers musulmans, James Kottak a retrouvé le sol américain dans la nuit de mardi à mercredi. "James va devoir prendre le temps de régler ses problèmes", a réagi le groupe Scorpions sur sa page Facebook. En l'absence de son batteur, la légendaire formation allemande l'a remplacé par le batteur suédois Johan Franzon lors de sa récente tournée dans son pays.

Il nie avoir insulté l'Islam

Fin avril, le musicien âgé de 51 ans avait été condamné à un mois de prison ferme par un tribunal de Dubaï , une peine qu'il avait pratiquement déjà effectué, en cellule depuis son arrestation. Ce jour-là, le batteur américain aurait consommé plusieurs verres de vin dans les couloirs de l'aéroport où les Scorpions étaient en transit vers le Royaume de Bahreïn, attendus pour un concert dans le cadre du Grand Prix de Formule 1 local. Après s'être perdu dans les allées, il aurait "commencé à insulter les 'musulmans mal-éduqués' avant de faire des doigts d'honneur aux passagers", avait rapporte un témoin.

D'après la police locale, James Kottak aurait ensuite baissé son pantalon et montré son derrière à l'assistance. Un employé de l'aéroport raconte qu'en voyant des passagers pakistanais et afghans, le batteur, qui dégageait "une odeur nauséabonde", se serait également "bouché le nez en disant qu'il était hors de question qu'il voyage avec ces gens." Devant le juge, le musicien avait reconnu "avoir bu de l'alcool, mais nié avoir insulté l'Islam.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter