Jason Everman : de Nirvana à la guerre en Afghanistan

Jason Everman : de Nirvana à la guerre en Afghanistan

DirectLCI
ROCK - Jeudi, Dave Grohl et Krist Novoselic célébraient l'entrée au Rock and Roll Hall of Fame de Bleach, le premier album de Nirvana. Jason Everman, guitariste du premier line-up était également présent, même s'il assure que le rock n'est définitivement plus son univers.

C’est l’histoire d’un mec qui faisait avant tout ce qui lui plaisait. Jason Everman. Les vrais fans de Nirvana connaissent bien le personnage. Guitariste dans la première mouture du groupe de feu Kurt Cobain, il est celui qui a permis de financer leur premier album, Bleach et par la même occasion celui qui a permis au groupe d'exister.

Malgré le succès grandissant de Nirvana, il quitte le groupe à la fin de la première tournée, car incapable de nouer des liens d’amitié avec les autres membres de la bande. Deux décennies plus tard, l’ancien guitariste refait une apparition furtive dans le monde du rock à l’occasion de l’accession de Nirvana au Rock and Roll Hall of Fame , jeudi dernier. "C’est cool d’y être même si je ne sais pas grand-chose à propos du Rock and Roll Hall of Fame", a déclaré Everman au journaliste du Daily Beast.

Le rock, c'est de l'histoire ancienne

C’est depuis son siège qu’il suit la cérémonie et les performances scéniques de Dave Grohl et Krist Novoselic, emblématiques survivants du groupe. Revoir ses anciens compagnons de galère n’a pas vraiment remué l’estomac d’Everman. "Ça ne me manque pas", a-t-il confié. Toutefois, il reconnaît que c’est "sympa" de la part de Nirvana de l’avoir invité, même si pour lui, tout ça c’est du passé. "Pour moi, de bien des manières, cela ne signifie plus rien pour moi. Je ne dis pas que ce sont des mauvais souvenirs mais je suis si loin de tout ça. Je reviens un peu dans ce monde mais ce n’est juste plus mon univers". Son univers, c'était l’armée.

Après s’être retiré du rock et du grunge (il a joué aussi dans le groupe Soundgarden), Everman rejoint l’armée. Il disait vouloir faire "la chose la moins cool qu’on puisse imaginer". Malgré les bizutages et les premières années difficiles, Everman entre dans les Forces Spéciales et enchaîne les missions en Afghanistan et en Irak. Il sera d’ailleurs décoré à plusieurs reprises.

Il vient d'être diplômé en philosophie

"Mes décisions sont basées sur ce que je veux et pas sur ce que les autres attendent de moi. Le rock était une étape nécessaire. Un passage avant de devenir militaire". De rockeur dans les groupes les plus emblématiques de la scène grunge, il devient héros de guerre. En 2006, il quitte l’armée pour étudier la philosophie à l’Université de Columbia. Fraîchement diplômé, il envisage désormais de devenir... barman. 
 

Plus d'articles

Lire et commenter