"Je n’ai jamais eu aucun problème avec l’alcool" : sur Twitter, Marina Kaye en colère contre les médias

MUSIQUE
DirectLCI
BAD TRIP – Les journalistes déforment-ils ses propos ? Sur Twitter, la jeune chanteuse Marina Kaye annonce une pause médiatique, fatiguée du portrait sulfureux qui est fait d’elle depuis la sortie de l’album "Explicit" en octobre dernier.

Avec Marina Kaye, tout va vite, très vite. Trop vite ? Lauréate à 13 ans de "La France a un incroyable talent", n°1 des ventes à 17 ans grâce avec l’album Fearless et son tube "Homeless", la chanteuse n’a pas encore fêté ses 20 ans -elle les aura en février prochain - qu’elle connait son premier coup de fatigue. A la sortie de son deuxième album, Explicit, fin octobre, la jeune Marseillaise a ainsi enchaîné les interviews, se confiant sur son mal être avec des mots forts. 


"Je suis partie en vrille", explique-t-elle par exemple le 14 octobre sur RTL, où on l’interroge sur la gestion difficile de ce succès précoce. Et notamment les mois qui ont suivi la fin de sa dernière tournée, en 2016. "J’étais en train de m’intoxiquer l’esprit pour éviter de penser. On boit, on oublie, et tout devient mieux, joyeux… Le lendemain, quand on se réveille, on est pas bien, fatigué. Mais on recommence car on ne se sent pas bien : c’est un cercle vicieux."

Comme tous les jeunes de le Terre, je n’ai pas bu du Perrier en boiteMarina Kaye dans "Salut les Terriens", le 16 décembre

Rebelote le 21 octobre dans un entretien accordé à Purecharts. "Entre septembre et décembre (2016 – ndlr), j’ai fait l’expérience de tout ce que je pouvais pour essayer de me faire ressentir quelque chose car je me sentais vide comme jamais de l’intérieur. J’étais insensible à tout, je ne pleurais jamais. Je vivais comme un robot. J’essayais tout et n’importe pour ressentir des sensations."


Des propos "sortis de leur contexte" ? C’est ce que déclare Marina Kaye le 16 décembre, sur le plateau de "Salut les Terriens", lorsque Thierry Ardisson l’interroge sur ces interviews sulfureuses. "Les journalistes se sont mis à essayer de me faire passer pour une alcoolique alors que j’étais juste sortie, en fait. Et que comme tous les jeunes de le Terre, je n’ai pas bu du Perrier en boite." T’es pas alcoolique ?", insiste l’homme en noir de C8. "Non, je ne pense pas", répond-elle sèchement.


Ce mercredi, c’est sur son compte Twitter que Marina Kaye est venue faire une nouvelle mise au point. "Je pense qu’il est préférable pour moi d’éviter de m’exposer aux médias pour l’instant", commence-t-elle.

"Malheureusement je suis une artiste honnête et ça me dessert beaucoup. Certains "médias" s’amusent à déformer mes propos indéfiniment et ça me fatigue", poursuit-elle.

Visiblement agacée, la chanteuse l’assure : "Je n’ai jamais eu aucun problème d’alcool, je suis juste une jeune fille normale et je ne suis pas l’énergumène pour lequel on me fait passer pour faire du clic et vendre du papier". Les intéressés apprécieront.

"Je pense qu’il est donc préférable de me retirer et de bosser ma musique et ma tournée à venir au mois de mars pour être au top de ma forme sur scène pour vous", conclut la jeune femme. 

Marina Kaye se produira dans toute la France à partir du 17 mars prochain, avec en point d’orgue un grand concert à la salle Pleyel, à Paris, le 13 avril.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter