Jerry Heller, l'ex-manager de Marvin Gaye, Van Morrison, Elton John et Pink Floyd et N.W.A est mort à l'âge de 75 ans

Jerry Heller, l'ex-manager de Marvin Gaye, Van Morrison, Elton John et Pink Floyd et N.W.A est mort à l'âge de 75 ans

DISPARITION - L'ex-manager du groupe de rap N.W.A, dont la collaboration avait été très houleux et médiatique est décédé, ce vendredi 2 septembre, a indiqué sa maison de disques.

Il avait, en quelque sorte, popularisé le gangsta rap et fait de ce genre musical, une thématique à part entière. Jerry Heller, qui avait participé au succès du légendaire groupe de rap, N.W.A, est décédé ce vendredi à l'âge de 75 ans. Un décès survenu alors même que l'animosité entre lui et ses anciens protégés comme Dr Dre ou Ice Cube était encore très vive après la sortie du film Straight Outta Compton dans lequel il était dépeint comme un "voleur". 

Mécontent de son portrait, il avait alors porté plainte à l'automne 2015 contre l'équipe du film qui relate l'ascension puis la chute de N.W.A et réclamait 110 millions de dollars de dommages et intérêts. Jerry Heller avait confié au magazine Rolling Stone après sa plainte s'être senti "très blessé" par son personnage dans le film, en partie financé par Dr. Dre. "Nous avons eu un succès extraordinaire. Alors qu'ils me traitent de voleur, c'est vraiment terrible", avait-il dit. 

En vidéo

N.W.A - Straight Outta Compton : la bande-annonce du film réalisé par F. Gary Gray

Avant de prendre en charge le management du gruope de rap, Jerry Heller s'était occupé de nombreux artistes de renom comme Marvin Gaye, Van Morrison Elton John et Pink Floyd. En 1987, lorsqu'il a rencontre l'un des membres fondateurs de N.W.A., le rappeur Eazy-E, il décide de signer le groupe de rap. Une union qui allait rapidement le plonger dans un monde bien différent, celui de la vie difficile du quartier de Compton, banlieue violente de Los Angeles. Dès l'année suivante, le groupe sort "Fuck tha police", un hymne dénonçant avec véhémence les brutalités policières à l'encontre des Noirs. Devenu un classique du hip-hop, il choque alors l'Amérique blanche et mobilise les forces de l'ordre.

Lire aussi

    En 1991, le groupe se sépare et Jerry Heller est accusé d'être vénal, d'avoir mené le groupe à sa séparation. 

    Conscient de ce qu'il doit toutefois au groupe, il déclarait en 2015 sur un blog que le groupe de gangsta rap avait plus "oeuvré en faveur des relations raciales dans ce pays que quiconque dans l'histoire". expliquait il à Grantland. "Nous avons eu un succès extraordinaire. Alors qu'ils me traitent de voleur, c'est vraiment terrible", avait-il dit. Il est mort avant d'avoir pu obtenir ce qu'il estimait être une réparation. 

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

    EN DIRECT - Covid-19 : "De 2% à 4% des tests" correspondent à du variant Delta, affirme Olivier Véran

    Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

    "Ça va être Gilets jaunes puissance 10" : la fronde des automobilistes contre les ZFE en centre-ville

    Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.