Journée du bonheur : la playlist de metronews

Journée du bonheur : la playlist de metronews

DirectLCI
MUSIQUE - En cette belle journée ensoleillée, nous fêtons à la fois le premier jour du printemps (enfin!) qui coïncide avec la journée internationale ... du bonheur. Ici, à metronews, le bonheur ne peut s'exprimer sans musique. Albert Schweitzer disait : "il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats". À défaut de vous dresser un diaporama de nos félins préférés, voici une playlist aussi joyeuse que variée, concoctée par la rédaction.

C'est le printemps ! La journée est douce, il parait même que c'est la plus belle de la semaine, les gens ont la banane, on se croirait presque au Bhoutan, ce pays qui reconnaît la suprématie du bonheur national sur le revenu national (pratique quand le salaire mensuel moyen s'élève à 202 dollars) et qui a a adopté il y a quarante ans, l'indice du "Bonheur national brut (BNB)".

La bande-originale du bonheur

Cela tombe plutôt bien puisque, en cette période de morosité ambiante, l'ONU a eu la bonne idée de créer il y a deux ans, à l'initiative du petit royaume asiatique, la journée internationale du bonheur . Comme quoi, tout peut se décréter. Alors faites un petit effort, oubliez vos tracas, souriez... au moins le temps d'une journée.
Metronews vous propose la bande-son qui doit accompagner votre passage au printemps. 

►Dolorès Bakela, journaliste culture. Erykah Badu - Soldier

"La flûte et la vibration hip-hop néo-soul de ce morceau sont une traduction parfaite des bourgeons et des journées qui commencent à s'allonger doucement."

►Hamza Izzir, journaliste sport. Ghostface Killah – The Forrest

"On taxe souvent le rap d'être agressif, tristounet et goudronné. Et figurez-vous que le morceau qui m'évoque le retour des beaux jours, la joie niaise et les pieds nus dans l'herbe mouillée est un morceau de rap, plus tout jeune certes. Mais, après tout, le printemps traverse les âges pour revenir chaque année. Alors pourquoi pas cette chanson ?"

►Jean-Sébastien Zanchi, journaliste Hi-tech. Doves — Catch The Sun

"C'est l'un des secrets les mieux gardé de Manchester. Quatorze ans après sa sortie, cette chanson du trio Doves n'a toujours pas pris une ride. Le genre de son qui donne envie de monter dans un cabriolet et de rouler vers une destination inconnue, mais forcément ensoleillée."

► Jérôme Guillas, rédacteur en chef délégué. La Mer – Charles Trenet

"On aurait pu vous proposer Y'a de la joie, évidemment, parfaite pour illustrer l'arrivée du printemps. Mais quitte à rendre hommage au fou chantant, au plus grand chanteur français de tous les temps, autant vous proposer la plus belle chanson du monde, tout simplement. Une incantation à l'évasion..."

 

►Thomas Guien Journaliste / Front Page Editor. The Rolling Stones - Happy.

"En 1972, les Stones sillonnaient  les Etats Unis pour défendre Exile On Main St, album sur lequel figurait "Happy". La définition du bonheur version Keith Richards qui, à l'époque, interprétait sur scène le morceau avec Mick Jagger. Au fil des ans, ce dernier a pris l'habitude de s'éclipser, laissant seul le guitariste au micro. Et ce ne sont pas les récents événements - la mort de sa compagne - qui devraient inciter le leader à Stones à revenir pousser la chansonnette sur ce titre."

►Cerise Sudry-Le Dû, reporter. Grandaddy Nature Anthem

"Je veux monter tout en en haut d'une montagne, 
Puis descendre par l'autre côté
je veux me baigner dans une rivière, m'allonger au soleil, 
Je veux essayer d'être gentille avec tout le monde, même avec mes collègues."

►Julie Mendel, journaliste. Marvin Gaye - Got to give it up

"Parce que Robin Thicke lui a tout piqué. Et que c'était vachement mieux."

►Philippe Font, reporter Toulouse. Henri Dès - C'est le Printemps

"Parce qu’il ne faudrait jamais arrêter d’écouter Henri Dès !"

 

►Amandine Rebourg, journaliste people. Prince - I wanna be your lover

"C'est le morceau que je peux chanter à voix haute, dans la rue en allant bosser à 6h45 du matin. Peu importe l'heure quand je l'écoute, la rue est à moi, je peux faire un petit moonwalk les bras en l'air, danser autour d'un lampadaire et secouer mes cheveux comme Prince, la mise en plis en moins. Et bien sûr, c'est la chanson que je passe tout le temps en soirée avec mes amis"

►Sébastien Coca, journaliste sport. Otis Redding - Sitting on the dock of the bay

"D'un, parce que Marvin Gaye c'est la classe...
De deux, parce que contempler une ville depuis les docks est un moment de plénitude rare...
Et de trois, parce que j'adore siffloter avec Marvin dans les 10 dernières secondes du morceau."
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter