Justin Timberlake poursuivi par le Cirque du Soleil pour plagiat

Justin Timberlake poursuivi par le Cirque du Soleil pour plagiat

PLAGIAT – Justin Timberlake est attaqué en justice par le Cirque du Soleil pour avoir plagié une de leurs chansons sorties en 1996. Ce n’est pas la première fois qu’il subit une accusation de ce genre.

Pris la main dans le sac, une nouvelle fois. Le Cirque du Soleil accuse Justin Timberlake d’avoir plagié un extrait d’un de leurs morceaux dans la chanson "Dont Hold the Wall", figurant sur l’album The 20/20 Experience, sorti en 2013. La chanson copiée ? "Steel Dream", une chanson du Cirque du Soleil datant de 1996.

Les documents du procès ouvert à New-York, obtenus par TMZ , stipulent que le chanteur de 35 ans et son co-auteur et producteur Timbaland auraient samplé une partie de "Steel Dream" sans l'autorisation de la troupe canadienne. L’addition pourrait être salée pour Justin Timberlake : le Cirque du Soleil réclame 800 000 euros de dommages et intérêts, d’après Premiere.

Pour vous donner une idée, voici les deux morceaux qui constituent l’objet du délit :

En février 2016, Justin Timberlake et Will.I.Am étaient déjà poursuivis pour plagiat, leur titre " Damn Girl " (2006) reprenant les notes de "A New Day is Here at last" de Perry Kibble (1969). Comme quoi, 10 ans après les faits ou pas, la création musicale doit constamment faire preuve d’un minimum d’originalité. 

A LIRE AUSSI >> Un futur album entre Pharrell Williams et Justin Timberlake ? 
 

Les articles les plus lus

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Lire et commenter