La petite amie secrète d'Avicii révèle son existence : "Je ne voulais pas faire partie de toute cette folie"

DirectLCI
FEMME DE L'OMBRE - Une semaine après la mort d'Avicii, Tim Bergling de son vrai nom, la mannequin tchèque Tereza Kače­rová brise le silence sur Instagram en révélant qu'elle partageait la vie du DJ. La jeune femme livre, dans une lettre, des détails sur cette histoire d'amour cachée.

Avicii aura gardé le secret jusqu'à sa mort. Retrouvé sans vie le 20 avril dernier à Mascate, le capitale du sultanat d'Oman, Tim Bergling, de son vrai nom, laisse derrière lui une famille "dévastée". Dans une lettre à la presse, les proches du DJ suédois expliquaient qu'il "n'en pouvait plus" et "voulait la paix", laissant entendre, sans le dire, que l'artiste avait mis fin à ses jours.


Alors qu'on le croyait célibataire, une jeune femme, qui se présente comme sa compagne, a révélé sa liaison avec l'artiste disparu à seulement 28 ans. Tereza Kače­rová, une mannequin de 25 ans originaire de République tchèque que l'on n'avait encore jamais vu publiquement avec Avicii, affirme qu'elle était en couple avec le DJ au moment de son décès. Dans une longue lettre adressée au défunt, publiée sur son compte Instagram ce vendredi 27 avril et agrémentée de photos et vidéos qui illustrent la nature de leur relation tenue secrète, celle qui est aussi actrice (dans la série Ballers, ou encore dans Traque à Boston) rend hommage à l'homme qu'elle aime. 

"Cher Tim, j'ai passé ces derniers jours à attendre de me réveiller, à attendre que quelqu'un me dise que c'était une sale plaisanterie, une horrible erreur. Je pense que j'ai finalement accepté le fait que je ne te reverrai plus jamais", écrit-elle dans cette lettre bouleversante. "Le jour de ta mort, je suis allée chez toi (dans sa villa de Los Angeles, ndlr) pour te sentir près de moi. Je suis restée sous ta douche pendant des heures et quand j'en suis sortie pour aller dans la chambre, tu n'étais pas là à m'attendre. Tu n'étais pas assis en plein milieu du lit, adossé à cet horrible oreiller gris", ajoute-t-elle, s'attardant volontairement sur les détails. 

Au fil de la lecture, Tereza évoque la relation entre son fils Luka, né d'une première union, et Avicii. "J'avais l'habitude de te dire que Luka ne connaîtrait pas une vie sans toi. Maintenant, j'espère surtout qu'il se souviendra d'une vie AVEC toi", raconte la jeune femme avant d'évoquer les projets que le couple avait ensemble. "Je ressens à présent une douleur physique dans mon cœur à chaque fois que je pense que nous ne réaliserons pas quelque chose ensemble", se désole-t-elle. "Nous ne finirons jamais le marathon Harry Potter, (...) nous devions peindre des animaux dans la chambre de Luka (...) je n'aurai finalement jamais réussi à te convaincre que notre fille DEVAIT s'ap­pe­ler Sera­fina." Selon elle, ils envisageaient de fonder une famille.

À l'adresse de celles et ceux qui s'interrogent sur cette sortie médiatique, la mannequin de 25 ans leur répond en expliquant qu'elle a tout fait pour protéger leur intimité afin de les préserver aux yeux du monde. "J'ai toujours insisté pour tenir notre relation amoureuse privée car je voulais que ce soit la nôtre et seulement la nôtre. Je ne voulais pas faire partie de toute cette folie", confie-t-elle. "Mais je me disais que si je devais la partager avec le monde, ce ne serait que si j'étais enceinte de notre enfant. Ohhh comme ce plan a mal tourné."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter